CAC 40 : la bourse de Paris rattrapée par les craintes d'une nouvelle vague de coronavirus

Les marchés boursiers sont rattrapés ce matin par un mouvement général d'aversion au risque sous fonds de craintes d'une deuxième vague d'épidémie de coronavirus. En Asie, les bourses de Shanghai et de Shenzhen évoluent en retrait de 0,1% à 0,25% tandis qu'à Hong Kong, le Hang Seng chute lourdement de 1,8%.

A Paris, les contrats à terme sur le CAC 40 (France 40) se contractent de 0,4% à 4468 points vers 8h40. Le FTSE 100 est en recul de 0,11% et le Dax (Allemagne 30) de 0,7%. L'EuroStoxx 50 (db x-trackers - DJ Eurostoxx 50 Index ETF) cède 0,24%.

Les mesures d’assouplissement de confinement se multiplient cette semaine mais les inquiétudes demeurent face à la résurgence de cas, l’augmentation du taux « reproduction » du coronavirus et l’apparition de clusters dans certains pays.

En Corée du Sud, le bilan des personnes infectées par un clubber porteur du Covid-19 s’est alourdi à 101 contre 56 hier. Le week-end dernier, ce jeune homme de 29 ans a fait le tour des boîtes de nuit de la capitale : son périple serait à l’origine du nouveau cluster, une zone où plus de 7300 personnes ont été testées ces dernières 72h.

En Allemagne, l’accélération du nombre de cas a entraîné le taux de reproduction du coronavirus à plus de 1, ce qui signifie qu’une personne infectée en contamine statistiquement plus d’une, terreau d’une reprise de l’épidémie.

Déjà bien engagé dans le déconfinement, le pays a décidé de traiter la réapparition de ses nouveaux foyers à l’échelle locale en permettant aux autorités d’imposer des nouvelles restrictions à ce niveau : dans le canton de Coesfeld, le déconfinement de la population a été reporté au 18 mai.

A Wuhan, la Chine n’a fait part que d’un seul nouveau cas importé après 30 déclarés en deux jours, un rebond alors que l’épicentre « historique » du Covid-19 n’en comptait aucun depuis plus d’un mois.

Plus de 80 000 décès aux Etats-Unis

Outre-Atlantique, 48 des 50 Etats américains seront partiellement réouverts à la fin de la semaine, avec plus ou moins de souplesse. Dans l’Etat de New York, qui compte le quart des cas d’infection du territoire, les mesures de déconfinement resteront très légères. Les deux derniers à « rouvrir », le Massachusetts et le Connecticut, suivront le mouvement général avec une semaine de décalage.

Le Dr Fauci, hier soir, a prévenu que la précipitation du déconfinement pourrait entraîner des « morts inutiles », les Etats-Unis comptant un lourd bilan de 1 347 388 cas de coronavirus dont 80 682 décès.

Le président Donald Trump a annoncé hier une enveloppe supplémentaire d’un milliard de dollars pour accélérer le nombre de tests Covid-19 pratiqués sur la population américaine.

Pratiquez le trading gratuitement et sans risque sur le Forex, les Actions, ou encore les Indices avec notre compte démo IG

Reprise de la rhétorique commerciale

En dehors des inquiétudes du coronavirus, le dossier commercial sino-américain reste également dans le radar des opérateurs boursiers. Lundi, des officiels chinois ont fait savoir par l’intermédiaire du Global Times, quotidien réputé proche du pouvoir, qu’ils envisageaient de négocier un nouvel accord qui soit « plus à leur avantage », échaudés par les propos de Donald Trump et du vice-président Mike Pence accusant Pékin d’avoir délibérément fait circuler le virus hors de ses frontières.

Comme il y a quelques mois, en amont de la signature de leur accord de phase 1 en janvier, les deux « partenaires » semblent repartis dans le jeu de la rhétorique diplomatique et son lot de déclarations contradictoires. Ce matin encore, le ministère chinois des Finances a publié une nouvelle liste d’exemptions de droits de douanes pour 79 produits américains à partir du 19 mai et pour une durée d’un an. Pékin aurait aussi accru en parallèle ses prévisions d’achats de soja américain pour l’année en cours afin de se conformer aux exigences de son deal avec Washington.

Enfin, côté pétrole, l’Arabie Saoudite a annoncé une coupe supplémentaire de production d’1 million de barils par jour à partir du mois prochain. Les Emirats Arabes Unis et le Koweit ont suivi le mouvement en s’engageant à réduire les leurs de respectivement 100 000 et 80 000 bpj. Cette nouvelle a permis aux cours du pétrole de rebondir hier après-midi. Il se maintiennent ce matin en progression de 0,8% à environ 24,5$ pour le WTI américain (Pétrole - US Brut Léger) à échéance juin, et en hausse de 0,6%, juste en dessous des 30$ pour le Brent de la Mer du Nord (Pétrole - Brut Brent) à échéance juillet.

A lire également : le calendrier économique du 8 au 15 mai

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Prenez position sur les indices

Négociez les principaux indices boursiers dès aujourd'hui.

  • Tradez les spreads de Wall Street au coût le plus bas du marché
  • Des spreads à 1 point sur le FTSE 100 et l’Allemagne 30
  • Le seul courtier à proposer des cotations 24h/24

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.