Huawei pourrait faire l’objet d’une inculpation pour espionnage aux Etats-Unis

Le WSJ a révelé ce matin que des procureurs fédéraux américains enquêtaient sur Huawei Technologies et qu’une inculpation à l’encontre du géant chinois des télécoms pourrait suivre.

D’après le Wall Street Journal, l’enquête des procureurs américains concerne la technologie d’un équipement de T-Mobile utilisé pour tester les smartphones.

Soupçons de business avec l'Iran

Les Etats-Unis accusent Huawei d’espionnage industriel depuis des mois, et le géant chinois est déjà persona non grata dans un ensemble de pays sur la base de suspiçions similaires. La semaine dernière, la Pologne avait arrêté un des directeurs de Huawei ainsi qu'un employé de la branche polonaise d'Orange pour des accusations d'espionnage. Elle a annoncé par ailleurs avoir entamé un examen des équipements de télécommunications fournis par Huawei sur son marché.

Le conflit avec l'un des principaux concurrents des Américains au déploiement de la 5G est monté d'un cran en décembre lorsque la directrice financière de Huawei a fait l'objet d'une arrestation au Canada à la demande de Washington.

Relâchée sous caution, elle est soupçonnée d'entretenir des relations commerciales avec des sociétés en Iran, sous embargo américain.

Reuters avait révélé récemment des liens étroits de Huawei avec ces deux entreprises iraniennes, lesquelles seraient en réalité sous contrôle du groupe chinois.

Hier, le président du groupe, Ren Zhengfei, et dont la parole publique est plutôt rare, avait démenti fermement toute véléité d'espionnage de la part de Huawei.

Trois parlementaires américains ont par ailleurs déposé une proposition de loi demandant au président d'interdire l'exportation de composants ou de pièces vers des compagnies chinoises de telecoms ayant enfreint des sanctions américaines, visant directement Huawei, ainsi ZTE, autre géant chinois des télécoms.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a réagi vivement à cette nouvelle, en déclarant que ce projet de loi relevait de l'hystérie et appelant le Congrès américain à renoncer à ces initiatives.

Négociations commerciales en cours

A la fin du mois de décembre, Washigton avait fait déjà courir le bruit que le président des Etats-Unis pourrait présenter un "executive order" à l'encontre de ces deux sociétés, interdisant les entreprises américaines d'acheter des équipements à des sociétés étrangères sur lesquelles courrait "un risque significatif de menacer la sécurité nationale du pays".

En pleine période de trève avec la Chine dans le conflit commercial qui l'oppose avec la deuxième puissance économique mondiale, Washington continue de mettre indirectement la pression sur Pékin via le bras de fer avec Huawei.

Les deux pays, qui n'ont eu de cesse d'assurer que les négociations avançaient de manière positive après leur réunion de trois jours début janvier, doivent reprendre les discussions les 30 et 31 janvier prochain à Washington, en présence du Vice-Premier ministre chinois Liu Hu.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.