Orange : doit repartir dans le vert

Orange est le premier opérateur de télécommunications français et le troisième en Europe, et également le premier fournisseur d'accès Internet ADSL en Europe.

Le développement rapide dans les pays émergents et le succès des smartphones ont fourni au groupe d’excellents relais de croissance. Par ailleurs, le redéploiement géographique dans les pays émergents a permis de compenser un marché ultra concurrentiel en Europe.

Graphiquement, depuis le début de l’été, le titre Orange s’est inscrit dans une tendance haussière forte et régulière comme en atteste la succession des creux et sommets ascendants. Cependant, les cours ont corrigé significativement depuis l’inscription du sommet annuel à 10,70€. Récemment, le repli s’est arrêté et le titre a rebondi sur le support à 9,51€ et la moyenne mobile à 50 jours. Il est ainsi possible d’anticiper un prolongement de l’impulsion haussière en direction de 10€, puis vers 10,70€ en cas de dépassement. Une clôture sous 9,51€ repousserait cette anticipation.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.