Présentation des CFD

Coût et financement

Spreads

La double cotation que nous vous facturons (comme tout autre fournisseur) pour négocier sur les CFD reflète le coût de notre service. L’écart entre les cours acheteur et vendeur est appelé le spread et est indexé sur le cours réel du marché sous-jacent.

Commission

Comme tout autre prestataire, IG prélève une commission de négociation sur le marché des actions. Tous les autres marchés sont négociables sans commission.

Les CFD sur actions sont généralement soumis à deux commissions : la première à l’ouverture et la deuxième à la clôture de la transaction. Sur la majorité des actions européennes, nous appliquons une commission de 0.05% du montant total d'exposition.

Couverture

Lorsque vous négociez avec effet de levier, vous n’êtes pas tenu d’immobiliser la valeur totale du contrat. Vous immobiliserez seulement une partie du montant total de votre position. Cette couverture, requise à l’ouverture d’une position, est spécifique à chaque marché.

La couverture requise se compose de deux éléments :

 

Couverture initiale

Il s’agit du montant initial que vous serez tenu d’immobiliser pour ouvrir une position. On l’appelle également dépôt ou dépôt de marge et peut aller de 0.5% à 60% de la valeur du contrat. La couverture initiale est débitée de votre compte à l’ouverture de la position et est restituée à la clôture.

Supposons par exemple que vous souhaitiez négocier 500 actions Bouygues à 20€. Sur le marché sous-jacent, cela vous coûterait 500 x 20€ = 10 000€. Néanmoins, en investissant avec des CFD vous n’êtes tenu d’immobiliser qu’un pourcentage de cette valeur. Dans le cas présent, supposons que le taux de couverture pour Bouygues soit de 5%. La couverture initiale requise ne représenterait donc que 500 x 20€ x 5% = 500€.

Vous pourriez même réduire la couverture initiale en attachant à votre position un ordre stop garanti ou non. Pour en savoir plus, consultez notre page sur les Stops

Marge instantanée

La marge instantanée, aussi appelée marge en temps réel, est une somme d’argent que vous êtes tenu d’avoir sur votre compte en permanence. Celle-ci permet de couvrir les mouvements exceptionnels du marché en votre défaveur.

Si le marché évolue en votre défaveur, nous déduirons cette marge de votre compte. Si le solde de votre compte est inférieur à la marge requise, vous devrez créditer votre compte pour compenser cette différence. Lorsque vous êtes dans cette situation, vous êtes en appel de marge.

La négociation avec effet de levier multiplie le risque de gains et pertes potentiels engendré par vos positions. Vous devez donc vous assurer que vous comprenez parfaitement le principe de la couverture initiale et des variations de la couverture requise avant de procéder à de tels investissements.

Pour en savoir plus sur les couvertures et marges requises, consultez notre section Effet de Levier.

 

Les CFD sont des produits à effet de levier et peuvent entraîner des pertes excédant votre investissement initial.

Financement & intérêt

Lorsque vous conservez une position ouverte au-delà des horaires habituels de cotation, des coûts de financement sont appliqués. Ces coûts reflètent le coût d’emprunt ou de prêt de l’actif lié à votre position.

Lorsque vous ouvrez une position, nous intégrons directement ces frais de financement dans noter cotation. Par exemple, le cours d’un future comme le France 40 Mai inclura déjà les frais de financement (ou coût de portage). C’est la raison pour laquelle nos contrats futures sont généralement cotés au-dessus de leur valeur au comptant.

Néanmoins, le prix des contrats journaliers reflète le cours au comptant de l’instrument sous-jacent. Vous pouvez choisir de proroger votre position au lendemain mais ceci augmentera les coûts de financement. Si vous êtes en position longue vous payez ces coûts ; si vous êtes en position courte, vous en recevez le versement.

Exemple

Par exemple, si vous investissez sur des actions, l’ajustement journalier des taux d’intérêt se calcule de la manière suivante : nombre d’actions x cours actuel de l’action x (taux d’intérêt annuel / 365).

Le ‘taux d’intérêt annuel’ dépend de la bourse de référence. Pour un titre français, il se basera sur le taux d’intérêt européen, tandis que pour un titre britannique, il se basera sur le taux d’intérêt britannique, etc. Si par exemple nous facturions 2.5% au-dessus d’un taux sous-jacent de 5%, cela représenterait un total de 7.5%.

Supposons que vous déteniez 100 CFD sur actions L’Oréal SA et que L’Oréal SA cote à 91.50€ à la clôture. Si vous décidiez de proroger votre position, les intérêts que vous devriez verser seraient de : 100 x 91.50€ x (0,075/365) = 1,88€.

Sachez que vous pourriez également prendre une position courte, auquel cas vous recevriez un financement de 5% moins 2.5%. À l’écriture de ces lignes, le taux directeur Euribor 1 mois est de 0.75%, ce qui signifie que même sur une position courte vous devrez payer des intérêts à hauteur de 0.75% - 2.5% = -1.75%.

Conversion de devise

Nous vous offrons la possibilité de choisir la devise de référence de votre compte. Ceci signifie que les gains et pertes de vos transactions en devises étrangères seront reconvertis dans votre devise de référence avant de figurer sur votre compte, y compris les charges telles que les intérêts ou les dividendes.

Autres frais

Il se peut que nous ayons parfois d’autres frais en provenance d’organisations extérieures que nous devrons vous refacturer. Parmi ceux-ci, on peut notamment citer les frais de gestion pour les paiements par carte de crédit ou par virement.