Découvrez trois outils pour anticiper et tirer profit des opportunités de trading
En savoir plus

Depuis 10 ans en France
Plus de 40 ans d'expérience
185 800 clients à travers le monde

Brexit

Les négociations du Brexit sont confrontées à un nouvel obstacle de taille, à savoir celui du parlement minoritaire. Découvrez les implications pour les marchés et prenez position avec IG.

 

Le trading avec effet de levier amplifie les gains et pertes.
Selon le type de compte utilisé, le risque de perte en capital peut être supérieur au montant investi.

Le Brexit : les événements jusqu'à présent

Suite au vote en faveur d’une sortie de l’UE, le compte à rebours de deux ans pour le Brexit a commencé le 29 mars.

Le programme pour les deux années à venir semble chargé d'événements qui risquent d'avoir un impact conséquent sur les négociations. Les Britanniques ont déjà fait face à un premier obstacle imposant : les élections législatives anticipées, censées assurer à Theresa May une large majorité parlementaire, ont résulté en un parlement minoritaire. Ainsi, avant même que les négociations ne débutent, la Première ministre britannique a perdu non seulement le contrôle du gouvernement mais également une certaine réputation qui aurait pu renforcer sa position de négociation auprès des leaders européens.

Bien que les projets de Theresa May concernant le Brexit soient assez vagues, un élément apparaît comme certain. Elle a en effet confirmé son intention de sortir du marché unique dans les douze objectifs à atteindre lors des négociations à venir. Malgré cela, les investisseurs avaient plusieurs raisons d'être optimistes : la promesse de nouveaux partenaires commerciaux à l’échelle mondiale, un vote parlementaire sur la décision finale et le choix d’une « transition progressive », ce qui laissait entrevoir une stabilité qui faisait jusqu’à présent défaut.

Le résultat des élections risque d'avoir changé la donne. Désormais, la Première ministre britannique devra concilier les attentes de son propre parti et celles de l'opposition, ce qui résultera sans aucun doute en un Brexit plus "soft" qu'espéré par les conservateurs. Il est encore trop tôt pour prédire les répercussions de cette collaboration. Les intentions du leader travailliste Jeremy Corbyn sont encore assez floues, et l'association de ces facteurs est susceptible de maintenir les marchés en alerte.

Malgré tout, l'absence de majorité au parlement n'a provoqué aucun changement radical. Les intentions de Theresa May ont depuis longtemps été considérées comme idéalistes ou infaisables, et sa réticence à fournir des détails supplémentaires (selon ses dires, afin de préserver les intérêts britanniques) a laissé plusieurs zones d’ombre. En outre, les négociations auront une chance d’aboutir sous réserve que le Parlement soit d’accord avec les propositions du gouvernement.

Les marchés à surveiller

La livre sterling sera sans aucun doute au centre de la conversation, car vulnérable à tout ce qui pourra être interprété comme un succès ou un échec pour chacun des participants aux négociations. De quelle manière se manifesteront ces succès ou échecs, et quel sera l'impact sur la devise britannique ? Cela devrait se préciser au cours des prochains mois. Restez attentif à l'évolution de l’EUR/GBP et du GBP/USD, tout en gardant à l'esprit que la politique économique de Donald Trump pourrait jouer un rôle central pour ce qui concerne le dollar. 

Étant donnée l’importance internationale attribuée aux variations des devises, ces dernières auront une forte influence sur le FTSE 100. L'indice enregistre une baisse depuis les élections législatives, ses composants subissant la forte influence sur leurs revenus d'une livre sterling robuste. De même, le FTSE 250 pourrait souffrir de sanctions sévères envers le Royaume-Uni, bien que l'indice continue son ascension inattendue du début d'année 2017. 

Dans le même temps, l’intention annoncée de Goldman Sachs, HSBC et UBS de délocaliser leurs équipes de Londres peut être un signe annonciateur de ce qui va suivre. Grand nombre de compagnies cotées pourraient prendre une décision similaire, ce qui affecterait grandement le cours de leurs actions.  Cela pourrait être le signal attendu par les investisseurs les plus avisés pour réagir en conséquence.

Cours en temps réel

Valeurs Vente Achat Mise à jour
FTSE 100
liveprices.javascriptrequired
-
-
FTSE Mid 250
-
-
-
France 40
-
-
-
EUR/GBP
-
-
-
GBP/EUR
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Le Royaume-Uni sort de l'UE

Le 23 juin, plus de 30 millions de personnes se sont rendues aux urnes au Royaume-Uni pour voter en faveur d'une sortie de l'Union Européenne. Referendum à l'issue duquel 51,9% ont voté en faveur d'une 'Sortie' et 48,1% en faveur d'un 'Maintien' soit différence de 1,3 millions de votes.

Ce vote s'est caractérisé par une grande disparité des votes selon les régions, la ville de Londres, l'Écosse et l'Irlande du nord ayant majoritainement soutenu un maintien au sein de l'UE. L'Angleterre ayant quant à elle voté à hauteur de 53,4% en faveur d'une sortie (contre 46,6%) tandis que le pays de Galles votait à hauteur de 52,5% en faveur d'une sortie (contre 47,5%). Ce vote a ainsi révélé une Grande Bretagne profondément divisée et ouvre la voie à de longs mois de négociations, challenges et représailles.


Voir nos analyses sur le Brexit

Ouvrir un compte dès maintenant

L'ouverture de compte est gratuite et sans engagement.
Notre formulaire en ligne ne prend pas plus de 5 minutes à remplir.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

  • Plateformes et apps

    Disponible depuis votre navigateur internet et nos applications mobiles pour tout type de smartphone et tablette.

  • Analyses de marché

    Les dernières analyses et perspectives de nos experts.

  • Service Clients 24h/24

    Nous sommes à votre disposition 24h/24 du lundi au vendredi, et de 9h00 à 17h00 le samedi et le dimanche.

Nous contacter

Notre Service Clients est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

01 70 98 18 19

ou par email à support.fr@ig.com.