Énergie renouvelable : les meilleures valeurs à connaître

Qu’elle soit solaire, éolienne ou hydraulique, l’énergie renouvelable s’impose désormais comme l’arme de choix face au changement climatique. Analysons les principales actions du secteur de l'énergie renouvelable à surveiller.

L'énergie renouvelable : une opportunité de croissance toujours d’actualité

Selon l’Agence internationale de l’énergie (IEA), l'énergie renouvelable répondra à 12,4 % de la demande mondiale en énergie en 2023, soit une hausse d’un cinquième par rapport aux 10,3 % de 2018. Ces chiffres comprennent la consommation totale en énergie renouvelable, qu’elle soit utilisée pour l’alimentation électrique, le chauffage ou dans le secteur des transports.

Tous les types d’énergie renouvelable continueront à se développer au cours des cinq prochaines années, mais certains sont susceptibles d’adopter un taux de croissance plus rapide que d’autres. Entre 2018 et 2023, l’énergie éolienne et l'énergie solaire devraient se développer à un rythme comparable. En revanche, la bioénergie devrait conserver sa première place en tant que source d'énergie renouvelable la plus utilisée.

(Source : Agence internationale de l'énergie, 2018)

L'utilisation principale de l’énergie renouvelable sera toujours la production d'électricité, et représentera presque 30 % de la demande d'électricité mondiale d’ici à 2023, face à 25 % actuellement. L’hydraulique devrait être le premier contributeur, représentant 16 % de la demande mondiale en électricité, suivi par l'éolien à 6 %, le solaire à 4 % et la bioénergie à 3 %.

Selon l’IEA, environ 70 % des nouvelles sources d'énergie des cinq prochaines années proviendront de l'énergie renouvelable, avec le solaire en tête puis l’éolien, l’hydraulique et la bioénergie.

L’indice RENIXX-World : les 30 actions du secteur de l’énergie renouvelable à connaître

L’indice RENIXX (pour Renewable Energy Industrial Index, soit l’indice industriel de l’énergie renouvelable) est un indice mondial qui suit la performance des 30 plus grandes sociétés du secteur de l'énergie renouvelable de par le monde.

Action Pays
ALBIOMA France
Ballard Power Systems Canada
Brookfield Renewable Partners Bermudes
Canadian Solar Canada
China Longyuan Power Group Chine
China High-Speed DL Îles Caïmans
EDP Renewables Espagne
Encavis Allemagne
Enphase Energy États-Unis
First Solar États-Unis
GCL-Poly Energy Holdings Îles Caïmans
Green Plains États-Unis
Huaneng Renewables Chine
Innergex Renewable Energy Canada
JinkoSolar Îles Caïmans
Nordex Allemagne
Ormat Technologies États-Unis
Orsted Danemark
Plug Power États-Unis
Scatec Solar Norvège
Siemens Gamesa Espagne
SMA Solar Technology Allemagne
SolarEdge Technologies États-Unis
SunPower États-Unis
Sunrun États-Unis
Tesla États-Unis
VERBUND Autriche
Vestas Wind Systems Danemark
Xinjiang Goldwind Science & Technology Chine
Xinyi Solar Holdings Îles Caïmans

Certaines de ces entreprises possèdent des portefeuilles très variés tandis que d’autres se concentrent principalement sur une seule source d'énergie, comme l'énergie solaire. Bien que l’énergie renouvelable n’en soit encore qu’à ses débuts, plusieurs sociétés parviennent déjà à réaliser des profits intéressants et à reverser des dividendes. Nombreuses sont celles qui offrent des modèles commerciaux stables grâce à des rendements fiables issus de marchés réglementés.

Vous retrouverez ci-dessous 10 actions du secteur de l'énergie renouvelable à surveiller.

  1. NextEra Energy
  2. Siemens Gamesa
  3. EDP Renewables
  4. Brookfield Renewable Partners
  5. Vestas Wind Systems
  6. First Solar
  7. Ormat Technologies
  8. VERBUND
  9. Renewable Energy Group
  10. ALBIOMA

ALBIOMA : production de biomasse à base de sucre

L’entreprise Albioma suit deux stratégies différentes. D’une part, elle utilise la bagasse, le résidu fibreux de canne à sucre, pour produire de la biomasse. Elle fournit de la vapeur et de l'électricité aux raffineries de sucre, leur permettant ainsi de réduire leurs coûts et d’augmenter leur productivité. Six mois de l’année, lorsque les centrales françaises et mauriciennes n’ont pas de sucre à disposition, elles peuvent fonctionner au charbon comme des centrales normales. Au Brésil, les usines peuvent fonctionner à la bagasse tout au long de l’année.

Albioma possède également 150 centrales photovoltaïques et thermiques dans les territoires d’outre-mer comme la Guyane et continue de développer ses activités en métropole.

NextEra Energy : la maîtrise de l’éolien et du solaire

Bien qu’elle ne fasse pas partie de l'indice RENIXX-World, NextEra Energy est « le plus grand producteur au monde d'énergie renouvelable éolienne et solaire et un leader mondial du stockage sur batteries ». Elle possède deux fournisseurs d’électricité en Floride : Florida Power & Light Company, le premier fournisseur d'électricité à tarifs réglementés de la région, alimentant plus de 5 millions de personnes, et Gulf Power Co, alimentant environ 460 000 personnes.

Sa filiale, NextEra Energy Resources, a pour rôle de produire de l’énergie renouvelable à l’aide de centrales solaires et éoliennes, et de huit centrales nucléaires.

L’entreprise prévoit un taux de croissance annuel composé du bénéfice par action (BPA ou EPS) ajusté de 6 à 8 % en 2021, face aux 7,7 % de 2018. Au cours des cinq dernières années, les dividendes ont fortement augmenté pour passer de 2,90 $ par action en 2014 à 4,44 $ en 2018.

Siemens Gamesa Renewable Energy : une force unie dans l'éolien

Siemens Gamesa Renewable Energy a été créée en 2017, lorsque Siemens Wind Power et Gamesa ont associé leurs entreprises d'énergie éolienne. Le géant allemand Siemens AG détient 59 % des parts de la société, tandis qu’Iberdrola en détient 8 %.

Située en Espagne, l’entreprise est responsable de la construction et de l’entretien de parcs éoliens terrestres et maritimes. Avec une puissance nominale dépassant les 90 GW et une implantation dans plus de 90 pays, Siemens Gamesa est l'un des principaux acteurs de l’industrie.

L’entreprise génère plus de 9 milliards d’euros de chiffre d’affaire annuel et dispose d’un carnet de commandes d’une valeur supérieure à 15 milliards d’euros. Ses recettes sont plus importantes que ses dettes, et cette rentabilité lui confère un bilan financier solide.

EDP Renewables : l'énergie renouvelable alliée à un soutien de taille

EDP Renewables investit dans des projets assez variés liés à l'énergie renouvelable. Toutefois, l’entreprise est particulièrement influente dans le secteur de l'éolien, où elle peut se targuer d’être le quatrième producteur au monde. La société est détenue en majorité par le fournisseur Energias de Portugal, ce qui lui assure une certaine stabilité. EDP Renewables opère actuellement dans 11 pays et a récemment augmenté ses activités en Amérique du Nord, en Europe et au Brésil. L’Amérique du Nord, l’Espagne et le Portugal sont les trois régions où elle génère le plus de profits.

L’entreprise, qui verse des dividendes, vise à sélectionner des opportunités de croissance rentables et spécifiques tout en bénéficiant d’une certaine sécurité (93 % de ses revenus annuels pour l’année fiscale 2019 sont déjà fixés).

Brookfield Renewable Partners : les rendements et distributions au centre de ses préoccupations

Brookfield Renewable Partners possède plus de 880 centrales électriques en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie. Bien qu’elle compte parmi ses activités l’éolien, le solaire, et le stockage d’énergie, 75 % de sa production d'énergie provient de l’hydraulique.

L’objectif de Brookfield Renewable Partners est d’acheter des actifs d’énergie renouvelable en dessous de leur valeur intrinsèque puis de financer leur développement sur la base d’un investissement de haute qualité. Elle s’efforce ensuite d’optimiser les flux de trésorerie de ces actifs afin de générer des profits qu’elle reverse aux actionnaires. Cette méthode lui permet de revendre ensuite des actifs matures et plus sûrs et de réinjecter ce capital acquis dans d’autres investissements.

L’entreprise prévoit un rendement annualisé à long terme de 12 à 15 %, conformément aux 15 % de rendement total réalisé en moyenne depuis sa création. Elle vise à augmenter son taux annuel de distribution de 5 à 9 % par an par l’accroissement de ses flux de trésorerie organique. Ses distributions ont connu un taux de croissance annuel composé de 6 % entre 2012 et 2019.

Vestas Wind Systems : l’exploitation de l'éolien dans plus de 80 pays

La puissance des parcs éoliens de Vesta Wind Systems, répartis dans plus de 80 pays, s'élève à plus de 100 GW. En matière de puissance, les pays les plus importants au sein desquels elle est implantée sont les États-Unis, l’Allemagne, le Danemark, l’Inde et la Chine.

La direction de l’entreprise fait actuellement face à quelques changements : après 6 ans en tant que PDG, Anders Runevad a démissionné en août 2019. Il a ensuite été remplacé par Henrik Andersen.

Les revenus et les recettes de l’entreprise ont décliné au cours de l’année fiscale précédente, entraînant un versement de dividendes moins élevé qu’auparavant. Toutefois, on peut espérer que ces deux valeurs augmenteront en 2019, notamment depuis qu’elle propose ses services aux exploitants d’autres parcs éoliens. Son carnet de commandes atteint près de 15 milliards d’euros à lui tout seul.

First Solar : un leader mondial de l’énergie solaire

First Solar exploite l’une des plus grandes centrales solaires au monde et propose des solutions clés en main à quiconque souhaite en construire une. Elle a construit et produit pour plus de 20 GW de puissance électrique et a encouragé le financement de projets pour une valeur de 17 milliards de dollars.

L’entreprise déclare investir plus de fonds que n’importe quelle autre dans la recherche et développement de la technologie solaire. First Solar s’applique à améliorer l’efficacité des panneaux solaires et à rendre leur construction et leur entretien plus abordables. Elle affirme également posséder le bilan comptable le plus solide de l'industrie.

La société a récemment relevé son objectif pour 2019, en précisant que ses revenus seraient plus importants que prévu et que ses coûts seraient plus faibles.

Ormat Technologies : un acteur unique de la géothermique

Ormat Technologies exploite des centrales géothermiques et des stations de récupération d’énergie destinées à transformer le surplus de chaleur en énergie. La société dispose de ses propres centrales aux États-Unis, au Guatemala, en Guadeloupe, au Honduras, en Indonésie et au Kenya. Elle conçoit et construit également d’autres centrales pour d’autres prestataires.

Ormat a dû faire face à la fermeture de sa centrale électrique de Puna à Hawaï, mais la société a réussi à rebondir et à publier des résultats et des marges plus élevés lors du premier trimestre (T1). Elle s’est aussi engagée à remettre la centrale de Puna en marche d’ici la fin de l’année.

Ses revenus devraient être légèrement plus élevés cette année, mais les résultats ajustés avant intérêts, impôts, dépréciation ou amortissement (EBITDA) devraient baisser, en partie grâce à la centrale de Puna. La politique relative aux dividendes se base sur un ratio de distribution de 20 % du bénéfice annuel.

VERBUND : l’hydraulique autrichien

VERBUND est l’un des principaux fournisseurs d'électricité en Autriche, dont la majeure partie provient de l'énergie hydraulique. L’Autriche génère les 2/3 de son électricité grâce à l’énergie hydraulique, et VERBUND fait partie des plus grands producteurs d'électricité hydraulique en Europe. Les contribuables autrichiens détiennent 51 % des parts de la société, qui a récemment augmenté son budget d’investissement pour les années à venir. Elle pourra ainsi mettre en place les mesures nécessaires pour rendre son réseau électrique compatible avec de nouveaux projets solaires et éoliens. Elle améliore également ses centrales hydrauliques existantes et investit dans d’autres sources d’énergie renouvelable, dont le solaire et l’éolien.

VERBUND espère réaliser des revenus bien supérieurs au cours de cette année fiscale et son ratio de distribution oscille autour de 40-45 %.

Renewable Energy Group : biocarburants et carburants renouvelables

Renewable Energy Group est le plus grand producteur de biocarburants aux États-Unis. L’entreprise produit une large gamme de biocarburants pouvant être utilisés dans les transports ou dans la production d’électricité ou de chaleur. Elle confectionne également des produits industriels issus de la biomasse.

La société a été fortement touchée par la décision du gouvernement américain de suspendre le crédit d'impôt pour les mélanges de biodiesel, mais espère qu’il sera rétabli pour 2018 et 2019, ce qui impliquerait une explosion des paiements rétroactifs. En cas de rétablissement de ce crédit d’impôt, elle estime son bénéfice net à 55 millions de dollars lors du T1. Cela ferait la différence entre un gain ou une perte pour l’entreprise, qui a déclaré une perte nette trimestrielle de 41,1 millions de dollars.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Explorez les marchés avec nos cours gratuits

Découvrez les nombreuses valeurs sur lesquelles investir et apprenez à trader avec IG Academy.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.