Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.

Quels sont les principaux indicateurs macroéconomiques à surveiller ?

Les indicateurs macroéconomiques sont une composante essentielle de l’analyse fondamentale car ils donnent un aperçu de l’état de l’économie. Découvrez 11 indicateurs à surveiller avec les plus importants pour chaque pays.

Qu’est-ce qu'un indicateur macroéconomique ?

Un indicateur macroéconomique est une statistique ou un relevé de données qui reflète la situation économique d’un pays, d’une région ou d’un secteur en particulier. Ces indicateurs sont utilisés par les analystes et les gouvernements pour évaluer la santé actuelle et future de l’économie et des marchés financiers.

Les indicateurs macroéconomiques diffèrent en termes de signification et d’impact sur l’économie. Toutefois, en règle générale, il existe deux grands types d’indicateurs.

  1. Les indicateurs avancés, qui prévoient l’avenir potentiel d’une économie. Ils sont souvent utilisés par les gouvernements pour mettre en œuvre des politiques, parce qu’ils représentent la première phase d’un nouveau cycle économique. Il s’agit notamment de la courbe des taux, des taux d’intérêt et du cours des actions.
  2. Les indicateurs retardés, qui reflètent les performances passées d’une économie et qui n’évoluent qu’une fois une tendance installée. Ils sont utilisés pour confirmer qu’une tendance est en train de se dessiner. Il s’agit notamment du produit intérieur brut (PIB), du taux d’inflation et des chiffres sur l’emploi.

Il existe également ce que l’on appelle les indicateurs coïncidents. Toutefois, ces derniers relèvent généralement de la catégorie des indicateurs retardés, car ils évoluent en même temps que la situation économique.

Pourquoi les indicateurs macroéconomiques sont-ils importants pour les traders ?

Les indicateurs macroéconomiques sont importants pour tout trader, car ils peuvent avoir une influence significative sur les mouvements du marché. C’est la raison pour laquelle, dans la plupart des cas, l’analyse fondamentale intégrera des indicateurs macroéconomiques.

La fiabilité de ces indicateurs est absolument incertaine, mais ils ont bel et bien une influence sur l’économie. Même si ces indicateurs poussent uniquement les autres traders à ouvrir et fermer des positions, cela peut suffire à générer de la volatilité sur le marché.

Les acteurs du marché garderont un œil sur les prévisions des analystes concernant les données en amont de la publication de ces dernières. Plus l’écart entre les prévisions des analystes et le chiffre réel est important, plus on peut s’attendre à une volatilité importante sur les marchés financiers. En effet, les positions sont ajustées de manière à prendre en compte le chiffre réel.

S’exercer à trader la volatilité du marché en ouvrant un compte démo IG

Certains jeux de données exercent une influence plus importante dans certains pays. Il est par conséquent primordial de se concentrer sur différents indicateurs macroéconomiques en fonction de l’actif que vous tradez. Par exemple, si vous vous intéressez à une entreprise britannique ou au FTSE 100, il vous faudrait examiner les indicateurs macroéconomiques qui influent sur le Royaume-Uni.

La plupart des données macroéconomiques sont publiées à des dates précises, les traders et les investisseurs peuvent donc s’y préparer et anticiper leur publication et la volatilité du marché qui en résulte.

Pour vous aider à vous préparer, consultez le Calendrier économique d’IG.

Les 11 principaux indicateurs macroéconomiques à surveiller

Le meilleur indicateur macroéconomique à surveiller dépendra fortement de vos préférences personnelles, des positions que vous initiez et du pays auquel votre portefeuille est exposé. Toutefois, certains indicateurs sont très communs et suivis par la plupart des traders et des investisseurs.

Par souci de simplicité, nous les avons répartis en deux catégories : les indicateurs avancés et les indicateurs retardés.

Principaux indicateurs avancés :

  1. Marché boursier
  2. Prix de l’immobilier
  3. Rendements obligataires
  4. Statistiques de production et de fabrication
  5. Ventes au détail
  6. Taux d’intérêt

Principaux indicateurs retardés :

  1. Taux de croissance du PIB
  2. Indice des prix à la consommation (IPC) et l’inflation
  3. Vigueur et la stabilité des devises
  4. Statistiques du marché du travail
  5. Cours des matières premières

Examinons en premier lieu les principaux indicateurs avancés :

Le marché boursier

Le marché boursier est considéré comme un bon indicateur prédictif de la santé économique, car les acteurs du marché passent leur temps à évaluer la santé des entreprises et de l’économie, et ils sont donc bien placés pour juger de la croissance future.

Une hausse du marché boursier révèle la confiance dans l’avenir des entreprises, signe d’une potentielle croissance économique. À l’inverse, un repli du marché boursier pourrait laisser entendre que les investisseurs se dessaisissent de leurs actions et se tournent vers les valeurs refuge.

Certaines questions sont toutefois inhérentes à l’utilisation du marché boursier comme un indicateur économique per se, en se fondant notamment sur le fait que les cours sont souvent basés sur la spéculation plutôt que sur la valeur réelle d’une entreprise, raison pour laquelle les actions peuvent être survalorisées ou sous-valorisées. Le marché boursier a également connu d’importantes bulles en amont des krachs boursiers, une situation susceptible de susciter un faux sentiment d’optimisme quant à l’état de l’économie. Cela se produit lorsque les traders et les investisseurs ignorent les autres indicateurs macroéconomiques et se laissent emporter par le sentiment haussier du marché.

De nombreux facteurs influent sur le cours des actions, il est donc important d’avoir recours tant à l’analyse technique que fondamentale pour se faire une idée des futures tendances du marché boursier.

Apprenez à trader les actions

Le prix et le marché de l’immobilier

Le marché de l’immobilier est largement considéré comme un indicateur avancé, car les données y relatives peuvent fournir des renseignements sur l’état de l’économie des mois à l’avance.

Une baisse des prix de l’immobilier porte à croire que le nombre de logements disponibles est supérieur au nombre d’acheteurs. Cela peut être dû au fait que les prix sont exagérément élevés ou que les gens n’ont tout simplement pas les moyens d’acheter. Lorsque le secteur du logement se replie, c’est toute l’économie qui le ressent. Cette baisse peut avoir un impact sur le patrimoine des propriétaires, les emplois dans le secteur de la construction et les impôts, et peut également contraindre les propriétaires à la saisie (processus par lequel les prêteurs cherchent à récupérer les prêts hypothécaires auprès des emprunteurs).

La récession de 2008 est un excellent exemple de l’impact du marché de l’immobilier sur l’économie dans son ensemble. La crise des subprimes n’est pas restée confinée au marché de l’immobilier, mais a plutôt été un symptôme précoce de ce qui allait devenir la crise financière mondiale.

Le nombre de permis de construire peut constituer un indicateur avancé de la santé économique, car les entreprises déposent une demande de permis au moins six mois avant d’entreprendre les travaux. Le lancement de nouveaux projets est perçu comme un signe que ces entreprises s’attendent à une augmentation de la demande de logements. En cas de chute des constructions de logements, les constructeurs sont alors plus pessimistes quant à l’avenir du marché.

Découvrez comment investir dans les sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC, ou REIT en anglais)

Les rendements obligataires

Le marché obligataire est considéré comme un indicateur avancé de bonne qualité. Il est toutefois important de noter que l’ensemble du marché repose uniquement sur les attentes des investisseurs et des traders concernant la situation économique à venir. Par conséquent, peut-être qu’au lieu d’être considéré comme un indicateur avancé des performances futures de l’économie, il s’agit plutôt d’une mesure des attentes du marché.

Découvrez ce qu’est une obligation d’État

La meilleure façon d’utiliser les obligations consiste à analyser la courbe des taux. Le rendement d’une obligation est le revenu qu’un trader peut s’attendre à recevoir en contrepartie de l’achat et de la détention d’une obligation. La courbe des taux est représentée sous forme d’un graphique qui présente les rendements d’obligations ayant une qualité de crédit égale, mais des dates d’échéance différentes. En théorie, la courbe du graphique devrait être ascendante, car les rendements des obligations à échéance plus lointaine sont plus élevés.

La performance des obligations à court terme (celles dont l’échéance est inférieure à deux ans) est directement influencée par les décisions de la banque centrale et les anticipations en matière de taux d’intérêt. La performance des obligations à long terme (celles dont l’échéance est supérieure à deux ans) est quant à elle influencée par les taux d’intérêt, mais aussi par des facteurs comme l’inflation et la croissance économique, des éléments qui peuvent prendre plus de temps à se concrétiser.

Lorsque ces forces influentes entrent en jeu, la forme de la courbe des taux peut évoluer. Ce sont ces évolutions que les analystes utilisent pour établir des prévisions sur les perspectives économiques.

Lorsque l’économie est en croissance, on peut s’attendre à un redressement positif en raison d’une inflation accrue. Cependant, les obligations à duration plus longue deviennent plus risquées, en raison du risque croissant de hausse des taux d’intérêt. Cela signifie que les investisseurs obligataires commenceront à exiger des rendements plus élevés pour des échéances plus longues, ce qui entraînera une hausse plus rapide des rendements obligataires à long terme plutôt qu’à court terme, provoquant de ce fait une pentification de la courbe des taux.

Lorsque l’avenir économique devient incertain, la courbe des taux s’aplatit. En effet, les rendements obligataires à court terme augmentent plus rapidement que ceux à long terme, car les investisseurs se montrent indifférents aux rendements générés indépendamment de l’échéance et acceptent cela pour n’importe quelle obligation.

Une inversion de la courbe des taux (lorsque les rendements obligataires à court terme sont supérieurs aux rendements obligataires à long terme) peut être interprétée comme un signe que les investisseurs tablent sur un fort ralentissement de la croissance économique sur fond de mollesse de l’inflation. Par conséquent, ceux-ci s’attendent à ce que les banques centrales baissent les taux d’intérêt.

Apprenez à trader les obligations d’État

Les statistiques de production et de fabrication

Les statistiques de production et de fabrication peuvent être l’un des moyens les plus faciles et les plus rapides d’obtenir des données de premier plan sur l’état de l’économie. Une augmentation de la production et de la fabrication tend à avoir un impact positif sur le produit intérieur brut (PIB), ce qui est considéré comme un signe de consommation accrue et de croissance économique positive.

Une variation des niveaux de production peut également avoir un effet sur le taux d’emploi. Le nombre d’emplois disponibles dans le secteur manufacturier peut nous en dire long sur la confiance des entreprises dans leur propre expansion et dans l’économie. Si les postes vacants sont nombreux, cela signifie que les entreprises ont peut-être un excédent de commandes à honorer. En revanche, lorsque celles-ci cessent d’embaucher, cela signifie qu’elles réduisent leurs effectifs, se préparant ainsi à une période de déclin.

Toutefois, il est par ailleurs important d’examiner les niveaux de stocks et les ventes au détail. Des niveaux de stocks élevés peuvent laisser supposer que la demande des consommateurs est en hausse, mais aussi que les biens produits ne sortent pas des entrepôts.

Les ventes au détail

Les ventes au détail sont les données qui permettent de suivre tous les achats de produits finis et de services par les consommateurs et les entreprises. Il s’agit d’un indicateur extrêmement important, car la consommation représente une grande partie de l’activité économique.

En règle générale, l’augmentation des ventes au détail est le signe d’une embellie de l’économie. Si les consommateurs sont confiants dans leur situation économique actuelle et future, ils continueront à acheter des produits et à dépenser de l’argent pour des articles qui ne relèvent pas de la première nécessité. En résulte alors une élévation des niveaux de fabrication dans le sillage de la hausse de la demande et une amélioration du PIB. Cela peut également avoir une incidence directe sur le cours des actions des entreprises prenant part à la création des produits plébiscités par les consommateurs. Ces actions sont connues sous le nom d’actions cycliques.

Toutefois, lorsque les consommateurs commencent à avoir des doutes sur leur avenir économique, ils cessent d’acheter des articles inutiles et limitent leurs dépenses. Au cours de ces périodes, les actions défensives, c'est-à-dire les actions des entreprises prenant part à la production de biens de consommation comme l’alimentation et les services publics, auront tendance à surperformer le marché. Pour enrayer la baisse des dépenses et au contraire les doper, les gouvernements mettent souvent en œuvre des réductions d’impôts afin que les consommateurs aient plus d’argent à dépenser.

Cependant, les ventes au détail ne présentent pas nécessairement une image exacte des dépenses publiques. Cela peut par exemple prendre la forme de prêts contractés par les particuliers pour continuer à dépenser. Certes, les ventes au détail resteraient élevées, mais les niveaux d’endettement présageraient une récession imminente.

Les taux d’intérêt

Des arguments donnent à penser que les taux d’intérêt sont à la fois un indicateur avancé et un indicateur retardé. Il s'agit d'un indicateur retardé en ce sens que la décision d’augmenter ou de diminuer les taux est prise par les banques centrales après la survenance d’un événement économique ou d’un mouvement du marché. Mais c’est également un indicateur avancé, car, une fois la décision prise, il est fort probable que l’économie évolue pour refléter le nouveau taux.

Par exemple, en période de bonne santé économique, lorsque les dépenses de consommation et les taux d’inflation sont élevés, on peut s’attendre à ce que les banques centrales augmentent les taux d’intérêt pour stopper la croissance trop rapide de l’économie. Cette décision confirme que croissance il y a. Cependant, cette hausse des taux n’est pas sans conséquence : les banques devront s’acquitter d’un taux plus élevé pour obtenir des fonds, ce qui, par ricochet, augmentera le coût des emprunts des consommateurs. Les consommateurs sont de ce fait plus réticents à emprunter et hésitent à dépenser. Les décisions prises par les banques centrales entraîneront d’importantes répercussions sur les banques, les consommateurs et les entreprises du monde entier.

En revanche, si l’économie stagne, les analystes s’attendront à ce que les banques centrales baissent les taux d’intérêt pour stimuler les dépenses. Cette décision confirme la morosité de la situation économique, mais laisse entendre que le coût de l’emprunt va bientôt baisser, que les dépenses vont augmenter et que l’économie renouera avec la croissance.

Trader les taux d’intérêt

Examinons à présent quelques indicateurs retardés :

La croissance du PIB

Le produit intérieur brut (PIB) est la valeur monétaire de tous les biens et services produits dans un pays. Cette donnée est largement utilisée pour comparer les différences entre deux économies et prédire leur croissance.

Lorsque le PIB augmente, cela peut avoir des répercussions sur d’autres indicateurs de cette liste, tels que les taux d’emploi, car les entreprises embauchent davantage de salariés et augmentent leur production.

La croissance régulière du PIB d’un pays constitue un signe encourageant de stabilité de son économie. Cependant, une croissance rapide du PIB se heurte souvent à des critiques. Certains analystes affirment qu’il est extrêmement simple de manipuler les chiffres du PIB, avec des programmes tels que l’assouplissement quantitatif ou des dépenses publiques excessives. Par exemple, jusqu’en 2019, l’Inde était présentée comme la principale économie à la croissance la plus rapide, avec un taux de croissance annuel du PIB de 7 %. Toutefois, après avoir constaté une faille dans le processus de mesure entre 2011 et 2017, il semblerait que ce taux n’était en réalité que de 4,5 %.

À titre d’indicateur retardé, le PIB n’a qu’une valeur indicative limitée pour les traders et les investisseurs. Toutefois, la théorie veut que si le taux du PIB diminue deux trimestres consécutifs, l’économie entre alors dans une phase de ralentissement ou de récession.

Le taux d’inflation

L’inflation se réfère à l’augmentation soutenue du prix des biens et des services dans un pays. Il s’agit d’un indicateur retardé, car il est le résultat de la croissance ou du repli économique.

En période de croissance économique, une hausse de l’inflation est à envisager. Un taux d’inflation élevé peut avoir de graves conséquences sur le prix de la devise d’un pays, diminuant ainsi son pouvoir d’achat et rendant l’achat de produits plus coûteux pour les consommateurs, en théorie du moins. Il peut par ailleurs avoir un impact sur d’autres indicateurs macroéconomiques, susceptible d’entraîner une diminution de la croissance de l’emploi et du PIB. Les taux d’inflation élevés entraînent une hausse des taux d’intérêt, car les gouvernements tentent de contrôler les prix.

En période de ralentissement économique, il est possible de constater une baisse des niveaux d’inflation, voire une « déflation » (lorsque l’inflation est inférieure à 0 %). Ce phénomène peut sembler positif, mais vient en réalité confirmer que les consommateurs ont réduit leurs dépenses. Cette situation s’accompagne souvent d’une réduction de la masse monétaire, d’un recul des ventes au détail et d’une augmentation du taux de chômage.

La vigueur et la stabilité des devises

La devise d’un pays est le reflet de la santé et de la stabilité de son économie, car le prix d’une devise repose sur sa valeur telle qu’elle est perçue par les acheteurs et les vendeurs. Il s’agit d’un indicateur retardé, car la valeur de la devise varie en fonction de la situation politique et économique du pays.

Apprenez à trader le Forex

En cas d’incertitude profonde ou de changement important, l’instabilité se répercute sur la devise du pays et sa valeur peut fluctuer rapidement : c’est ce que l’on appelle la volatilité de marché.

Une économie forte est bien accueillie par les investisseurs, qui paieront plus cher pour la devise. En revanche, une devise forte agit comme un agent de stimulation de l’économie, grâce à son pouvoir d’achat accru. L’impact de l’augmentation des prix des devises dépend du statut d’importateur ou d’exportateur net du pays. Par exemple, si un pays est un exportateur net, bien que les marchandises puissent être vendues à des prix plus élevés à l’étranger, les importateurs pourraient ne pas être enclins à s’en acquitter. A contrario, si un pays est un importateur net, il revient moins cher d’acheter des produits étrangers.

Une économie molle décourage l’investissement, ce qui entraîne une baisse de la valeur de la devise, et, partant, fait baisser le prix des exportations, rendant ainsi les prix plus compétitifs au niveau mondial (bien que cela soit moins favorable aux entreprises nationales). Cela accroît également le prix des importations, car la devise peut s’acheter à un moindre coût et, ce faisant, le prix des biens étrangers augmente pour les entreprises et les consommateurs. Toutefois, une monnaie affaiblie présente également des avantages : elle favorise le tourisme et stimule la demande de produits nationaux.

Les statistiques du marché du travail

L’indicateur retardé le plus utile est peut-être le taux de chômage. Si le taux de chômage augmente en glissement mensuel sur une période donnée, cela tend à indiquer que l’économie globale se trouve en moins bonne forme. Si le taux d’emploi diminue, cela signifie que les entreprises ont finalement abandonné l’espoir que la situation s’améliore et ont commencé à licencier leurs salariés.

Même si l’on considère que l’économie est de nouveau sur la bonne voie, le taux de chômage pourrait ne pas baisser, car les employeurs attendront toujours d’être sûrs que l’économie est en croissance avant de commencer à recruter de nouveaux salariés.

Le cours des matières premières

Le cours des matières premières est considéré comme un bon indicateur macroéconomique, car souvent il fluctue avant d’autres indicateurs retardés.

À l'échelle de l'économie, une augmentation de la demande d’un produit de base, tel que le bois, le fer et le pétrole, peut être considérée comme un signe de croissance économique. Ces matériaux sont souvent nécessaires à la construction d’infrastructures, et les économies émergentes. sont par conséquent les plus grands importateurs de matières premières. Une baisse de la demande de ces matières premières est le signe d’une contraction de l’économie et que les projets de construction sont interrompus.

En savoir plus sur le trading de matières premières

Certaines matières premières, à l’instar de l’or, verront leur prix augmenter en période de ralentissement économique. L’or est considéré comme une valeur refuge, ce qui fait que les investisseurs le perçoivent comme une réserve de valeur en période d’incertitude économique. Une hausse du cours de l’or peut laisser entendre que l’économie est en perte de vitesse et que les investisseurs recherchent une plus grande stabilité. S’il baisse, c’est le signe que les investisseurs placent leur argent dans des actifs plus risqués.

Quels sont les principaux indicateurs économiques au Royaume-Uni ?

Vous trouverez ci-dessous quelques indicateurs économiques clé du Royaume-Uni et la fréquence de leur publication.

Indicateur Organe de publication Fréquence
Taux d’intérêt Banque d’Angleterre Trimestrielle
Taux de croissance du PIB Office of National Statistics Trimestrielle
Statistiques du marché du travail Office of National Statistics Tous les trois mois
Indice d’inflation des prix à la consommation (IPC) Office of National Statistics Mensuelle
Indice des prix à la production (IPP) Office of National Statistics Mensuelle
Ventes au détail Office of National Statistics Mensuelle
Rapport sur les tendances des consommateurs Office of National Statistics Tous les trois mois

Quels sont les principaux indicateurs économiques aux États-Unis ?

Vous trouverez ci-dessous quelques indicateurs économiques américains clés et la fréquence de leur publication.

Indicateur Organe de publication Fréquence
Taux d’intérêt Réserve fédérale Trimestrielle
Taux de croissance du PIB Bureau of economic analysis Trimestrielle
Statistiques du marché du travail Department of Labor Tous les trois mois
Emplois non agricoles Department of Labor Mensuelle
Production industrielle et utilisation des capacités Réserve fédérale Mensuelle
Dépenses de consommation Department of Commerce Mensuelle
Permis de construction Census Bureau du Department of Commerce Tous les trois mois

Quels sont les principaux indicateurs économiques dans l’UE ?

Vous trouverez ci-dessous quelques indicateurs économiques clés de la zone euro et la fréquence de leur publication.

Indicateur Organe de publication​ Fréquence
Taux d’intérêt Banque centrale européenne Trimestrielle
Taux de croissance du PIB Eurostat Trimestrielle
Balance commerciale Eurostat Mensuelle
Confiance des consommateurs Eurostat Mensuelle
Taux de chômage Eurostat Mensuelle
Indice des prix à la consommation de la zone euro Eurostat Mensuelle
Ventes au détail Eurostat Mensuelle

Quels sont les principaux indicateurs économiques en Asie ?

Vous trouverez ci-dessous quelques indicateurs clés relatifs au PIB et aux taux d’intérêt à Hong Kong, en Inde, au Japon et à Singapour.

Pays Indicateur Organe de publication Fréquence
Hong Kong Taux de croissance du PIB Gouvernement de Hong Kong Trimestrielle
Hong Kong Taux d’intérêt Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA) Trimestrielle
Inde Taux de croissance du PIB Ministère indien des Statistiques et de la Mise en œuvre des programmes Trimestrielle
Inde Taux d’intérêt Banque de réserve de l’Inde Trimestrielle
Japon Taux de croissance du PIB National Accounts of Japan Trimestrielle
Japon Taux d’intérêt Banque du Japon Trimestrielle
Singapour Taux de croissance du PIB Ministère du Commerce et de l’Industrie de Singapour Trimestrielle
Singapour Taux d’intérêt Autorité monétaire de Singapour Trimestrielle

Quels sont les principaux indicateurs économiques en Australie ?

Vous trouverez ci-dessous quelques indicateurs économiques australiens clés et la fréquence de leur publication.

Indicateur Organe de publication Fréquence​
Taux d’intérêt Banque de réserve d’Australie Mensuelle
Taux de croissance du PIB Australian Bureau of Statistics Trimestrielle
Taux de chômage Australian Bureau of Statistics Mensuelle
Balance commerciale Ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce Mensuelle
Ventes au détail Australian Bureau of Statistics Mensuelle
Permis de construction Australian Bureau of Statistics Mensuelle
Indice des prix à la consommation (IPC) Australian Bureau of Statistics Trimestrielle
Production manufacturière Australian Bureau of Statistics Trimestrielle

Résumé

  • Un indicateur macroéconomique est une statistique ou un relevé de données qui reflète la situation économique d’un pays, d’une région ou d’un secteur en particulier
  • Les indicateurs macroéconomiques diffèrent en termes de signification et d’impact sur l’économie. Toutefois, en règle générale, il existe deux grands types d’indicateurs
  • Les indicateurs les plus largement utilisés sont ceux publiés par des sources faisant autorité, à l'instar des gouvernements, des organismes supranationaux et des organisations non gouvernementales (ONG)
  • Les indicateurs macroéconomiques sont importants pour tout trader, car ils peuvent avoir une influence significative sur les mouvements du marché
  • La plupart des données macroéconomiques sont publiées à des dates précises, les traders et les investisseurs peuvent donc s’y préparer et anticiper leur publication et la volatilité du marché qui en résulte
  • Vous pouvez utiliser le calendrier économique d’IG pour vous préparer à la publication des données
  • Les indicateurs macroéconomiques à surveiller les plus prisés sont le marché boursier, les prix de l’immobilier, les rendements obligataires, les statistiques de production et de fabrication, les ventes au détail et les taux d’intérêt
  • Les indicateurs retardés les plus populaires sont les taux de croissance du PIB, l’indice des prix à la consommation (IPC), la vigueur de la devise nationale, les statistiques du marché du travail et les cours des matières premières
  • L’importance des données peut varier d’un pays à l’autre. Il est donc important de connaître les indicateurs clés par région
Commencez à trader la volatilité du marché en fonction des données macroéconomiques publiées en ouvrant un compte réel IG. Vous pouvez également vous entraîner à trader avec un compte démo IG

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Explorez les marchés avec nos cours gratuits

Apprenez le fonctionnement des actions et découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez investir grâce au cours d’ « introduction aux marchés financiers » disponible gratuitement sur IG Academy.

Mettez vos connaissances en pratique

Vous pourrez mettre en pratique ce que vous avez appris dans cet article stratégie sur les actions dans un environnement sans risque grâce à votre compte démo.

Êtes-vous prêt à négocier les actions ?

Utilisez les leçons dans cet article à bon escient en vous créant un compte réel en toute simplicité.

  • Tradez sur plus de 16,000 actions internationales populaires
  • Protégez votre capital grâce à notre gamme d'outils de gestion du rique
  • Réagissez aux dernières actualités en négociant en-dehors des heures d’ouverture habituelles des marchés sur 70 actions clés américaines

Inspiré(e) pour trader ?

Mettez vos connaissances en pratique. Connectez-vous à votre compte.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.