À la baisse (bearish) - définition

Qu'est-ce qu'un marché orienté « à la baisse » ?

Les traders positionnés à la baisse pensent qu’un marché, un actif ou un instrument financier vont suivre une trajectoire baissière. Les traders baissiers sont opposés aux traders haussiers (bulls) qui pensent que le marché évoluera à la hausse.

Savoir repérer les tendances baissières est essentiel en trading car le sentiment de marché est un facteur clé pour comprendre les mouvements des marchés financiers. Lorsque la pression baissière sur un marché est plus forte que la pression haussière, le marché aura tendance à perdre de valeur. Par conséquent, lorsqu’un marché connaît une trajectoire baissière soutenue, on parle de marché baissier (ou marché bear). Savoir repérer le début ou la fin d’un marché orienté à la baisse est la clé du trading, à la fois pour générer un profit et limiter les pertes.

Les traders baissiers, appelés aussi bears, pensent qu’un marché va bientôt perdre de la valeur et tentent de tirer profit de cette baisse. Ceci les met en conflit avec les traders haussiers (bulls), qui se positionnent à l’achat sur un marché, convaincus que cela génèrera un gain.

Les traders baissiers célèbres

Voici quelques traders reconnus pour avoir réalisé des gains historiques en se positionnant à la baisse sur les marchés, allant parfois même à l’encontre du sentiment général :

  • Peter Schiff est un courtier devenu célèbre pour son sentiment baissier, après avoir prévu le krach boursier de 2007/2008.
  • George Soros est connu comme « l’homme qui fit sauter la Banque d’Angleterre » après avoir réalisé un profit d’environ 1 milliard de $ en pariant sur la baisse de la livre sterling en 1992.
  • Jesse Livermore dit le « grand ours de Wall Street » était un trader de légende dans les années 1920. Sa transaction la plus célèbre est lorsqu’il s’est positionné à la baisse en anticipation du krach boursier de 1929, lui rapportant 100 millions de $.
  • Simon Cawkwell, dit « Evil Knievel » (le maléfique), est l’un des traders baissiers les plus controversés au monde. Il a réalisé l’une de ses transactions les plus spectaculaires au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, en vendant des actions à découvert pour réaliser un gain d’1 million de £.
  • Paul Tudor Jones a triplé son capital initial en ouvrant des positions courtes pendant le krach de 1987, également connu comme le lundi noir.
  • John Paulson a négocié à la baisse sur le marché immobilier pendant la crise du marché boursier en 2007/2008 et ses transactions ont généré un profit de 3,7 milliards de $.

Comment se positionner à la baisse ?

Pour se positionner à la baisse, les traders vont souvent vendre à découvert. La vente à découvert est une stratégie de trading qui permet de réaliser un profit si le cours de l’actif baisse.

Traditionnellement, pour vendre un actif à découvert, il fallait tout d’abord l’emprunter à un courtier pour le vendre immédiatement au cours actuel du marché. Après la baisse du cours de l’actif, vous pouviez l’acheter et le rendre à votre courtier, en tirant profit de la différence de prix. Grâce à l’essor des produits dérivés, tels que les CFD, la vente à découvert est devenue bien plus accessible car ce type d’instruments peuvent être achetés et vendus sur de très nombreux marchés.

Il existe bien d’autres façons d’essayer de tirer profit de la baisse des marchés. Par exemple, les ETF inversés sont conçus pour évoluer dans le sens contraire à celui du cours de l’indice de référence.

Développez vos compétences de trading

Découvrez comment trader avec IG Academy grâce à nos cours interactifs, webinaires et séminaires.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - À

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.