Les marchés en léger repli après un très bon mois d’octobre

La Bourse de Paris se stabilise (-0,20%) à 4875,45 points dans un volume de 1,4 milliards d’euros.

Les marchés en léger repli après un très bon mois d’octobre

L’indice parisien est statique à la mi-séance en absence de réels catalyseurs après la série de communiqués des Banques centrales.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de 0,47%, le Footsie Londonien abandonne 0,41% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 0,51%.

Du point de vue macroéconomique, les Banques centrales ont été les acteurs majeurs de ce mois d’octobre. Cette semaine, alors que la Réserve fédérale américaine a annoncé que le scénario d’un tour de vis pour le mois de décembre était privilégie, la BoJ est quant à elle restée sur ses positions.

Par ailleurs, le renforcement des politiques accommodantes a été annoncé par la BCE et la Banque Populaire de Chine a d’ores et déjà procédé à l’abaissement de ses taux directeurs.

Ces actions ont eu un impact positif sur le marché, notamment l’indice parisien qui pour le moment a enregistré une performance avoisinant les 10%, effaçant une grande partie des pertes enregistrée depuis la mi-août.

Du côté des statistiques, le taux de chômage en zone euro a baissé à 10,8% contre 11% attendu. La première estimation de l’inflation quant à elle, indicateur important pour la prise de décision de la BCE, s’est stabilisée sur le mois d’octobre conformément aux attentes.

Aux Etats-Unis, nous suivrons les revenus et dépenses des ménages de septembre à 13h30, l’indice PMI de Chicago référant au mois d’octobre à 14h45, qui sera suivi par l’estimation finale de l’indice de la confiance du consommateur établi par l’Université du Michigan.

Du côté des valeurs, Airbus Group (+5,64% à 64,09€), BNP Paribas (+1,90% à 55,33€) et Renault (+5,41% à 85,86€) progressent grâce à la publication de résultats meilleurs que prévus.

A l’inverse, L’Oréal (-5,14% à 165,05€) est pénalisé par l’annonce de résultats inférieurs aux attentes.

Enfin, selon plusieurs médias, Accor serait en négociations en vue d’acquérir FRHI Hotels & Resorts. Le titre recule de 2,31% à 44,99 euros.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,19% à 1,1010$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.