Le CAC 40 continue sur sa lancée

La Bourse de Paris accentue sa progression après le ralentissement conforme aux attentes de l’inflation dans la zone euro en septembre. 

Le CAC 40 continue sur sa lancée

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 0,82% à 4 393,88 points dans un volume d’affaires de 720 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien prend 0,01%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,46% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,86%. Le contrat future décembre sur indice Dow Jones s’inscrit en hausse de 0,30%.

La Bourse de Paris accentue sa progression, le marché étant rassuré par les chiffres conformes aux attentes de l’inflation dans la zone euro en septembre. Les prix à la consommation affichent une hausse de 0,3% sur un an, selon l’estimation « flash » publiée par Eurostat, contre + 0,4% en août et en juillet. Hors éléments volatils tels que l’alimentation et l’énergie, le taux d’inflation annuelle ressort à 0,7%, contre 0,9% en août.

Ces chiffres, comme la stabilité du taux de chômage à 11,5% au sein des Dix-huit en août a eu pour effet de renforcer le billet vert, qui oscille autour de 1,2615 pour 1 euro, contre 1,2685 hier soir. Sur le front des valeurs, les banques et le secteur pétrolier sont recherchés, tandis que le secteur automobile est plombé par l’abaissement des prévisions de résultats de l’américain Ford.

En Chine, l’activité manufacturière s’est stabilisée en septembre, l’indice PMI définitif établi par HSBC est ressorti à 50,2 points, comme en août, mais en repli de 0,3 point par rapport à l’estimation flash. Quoi qu’il en soit, la légère hausse des marchés chinois ce matin montre que ce chiffre est perçu comme le signe d’un début de stabilisation.

La Bourse de Hong Kong a cependant poursuivi son repli alors que la mobilisation reste forte dans l’ancienne colonie britannique. La Bourse locale a accusé sa plus forte baisse en deux jours depuis février, l’indice Hang Seng ayant cédé 1,28% ce mardi après un recul de 1,9% lundi. Les manifestations en faveur de la démocratie s’étendent à de nouvelles rues de la ville à la veille de la fête nationale chinoise.

En Europe, les ventes au détail ont rebondi de 2,5% en Allemagne le mois dernier, soit leur plus forte progression depuis juin 2011, et affichent une hausse de 0,1% sur un an. Le nombre de demandeurs d’emplois a augmenté de 13 000 à 2,91 millions en septembre outre-Rhin, le taux de chômage restant stable à 6,7% de la population active.

Au Royaume-Uni, la croissance de l’économie a été révisée en hausse à 0,9% au deuxième trimestre, contre 0,8% précédemment annoncé et 0,7% sur la période janvier-mars. La progression annuelle du PIB a été confirmée à 3,2%. En France, les dépenses des ménages ont augmenté de 0,7% en août après une baisse de même ampleur en juillet, tandis que les prix à la production ont diminué de 0,3% sur un mois, et de 1,4% sur un an.

Trois statistiques américaines animeront l’après-midi : l’indice S&P Case-Shiller du prix des maisons dans 20 métropoles en juillet à 15h00, le PMI de Chicago, de septembre à 15h45 et l’indice de confiance du consommateur tel que calculé par le « Conference Board » pour le même mois à 16h00.

Veolia Environnement progresse de 1,69% à 13,85 euros. Bryan Garnier a entamé le suivi de la valeur par une opinion à « achat ». Parmi les autres notes d’analystes, Oddo a relevé Lagardère de « neutre » à « achat » et Credit Suisse est passé de « sous-performance » à « neutre » sur Nexans.

Les banques progressent dans le sillage de Royal Bank of Scotland alors que l’établissement britannique a annoncé qu’il allait réduire le montant de ses provisions pour créances douteuses de 800 millions de livres grâce à l’amélioration de la conjoncture économique, notamment en Irlande. BNP Paribas gagne 1,25% à 52,73 euros, Crédit Agricole 1,02% à 11,88 euros et Société Générale 1,13% à 40,45 euros.

Total engrange 1,37% à 51 euros alors que le baril de Brent de la mer du Nord se maintient au-dessus des 97 dollars. Technip s’octroie 2,61% à 66,82 euros.

Sanofi s’apprécie de 1,52% à 88,94 euros. Le laboratoire français et son partenaire Regeneron ont fait état de premiers résultats positifs pour le traitement expérimental dupilumab dans le traitement de la polypose naso-sinusienne chronique.

Airbus Group avance de 1,66% à 49,36 euros. Le groupe devrait obtenir ce mardi la certification pour l’A350 auprès de l’Agence européenne de sécurité aérienne.

A l’inverse, Renault recule de 2,56% à 57,40 euros, Peugeot de 2,05% à 10,05 euros et Valeo de 1,22% à 87,57 euros. L’indice Stoxx Europe 600 de l’automobile accuse la plus forte baisse sectorielle (-1,08%) alors que Ford a abaissé ses provisions pour 2014 en raison de pertes plus importantes que prévu en Amérique du Sud et en Europe.

Sur le Forex, la paire euro/dollar est en baisse de 0,73% à 1,2594 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.