Le CAC reste inchangé au-dessus des 4 400 points

La Bourse de Paris reculait légèrement lundi matin, dans un contexte de faible volatilité mais qui pourrait changer alors que s'ouvre une semaine chargée en rendez-vous économiques.

Le CAC hésite encore

A mi-séance, l'indice CAC 40 se repliait de 0,24 % à 4 426,54 points alors que le DAX prenait 0,39 % à 9 853,65 points et le Footsie, 0,13 % à 6 766,74 points.

C’est encore la prudence qui dominait ce matin sur les marchés alors que les divers indicateurs publiés n’avaient pas vraiment d’impact sur la cote.

En zone euro, l’inflation est demeurée à son plus bas depuis le début de la crise en 2008. Selon l’office européen de la statistique Eurostat, l’inflation s’est établie en juin comme en mai à 0,5 % ce qui devrait pousser la banque centrale européenne lors de sa réunion de jeudi à maintenir le statu quo concernant sa politique monétaire après les mesures de soutien à l’économie instaurées début juin.

De même, en Italie, l'inflation a ralenti une nouvelle fois au mois de juin, s'établissant à 0,3% sur un an contre 0,5% en mai, à son plus bas depuis octobre 2009, selon des données publiées lundi par l'Institut national des statistiques (Istat).

Enfin, en Allemagne, les ventes au détail ont baissé de 0,6% en mai alors que le consensus s’attendait à une hausse de 0,7 % après une baisse de 1,5 % le mois dernier.

Les investisseurs avaient déjà l’esprit tourné vers les indicateurs macroéconomiques qui seront publiés cette semaine. Dès cet après-midi, ils surveilleront le PMI de Chicago et surtout, les promesses de ventes de logements américaines. Puis, demain, les PMI manufacturiers chinois, allemand et en zone euro ainsi que le taux de chômage outre-Rhin et en zone euro ainsi que l’indice ISM aux Etats-Unis. Mercredi, sera publié le PIB de la zone euro ainsi que le taux d’emplois ADP outre-Atlantique. Enfin, la journée de jeudi sera particulièrement chargée avec, les PMI des services en Chine, en Allemagne et en zone euro, l’indice ISM des services aux Etats-Unis ainsi que les chiffres du chômage.

Pour ces derniers, le consensus s’attend à la création de 213 000 emplois en juin, au-dessus des 200 000 pour le cinquième mois d'affilée.

En outre, les marchés seront particulièrement attentifs aux propos de Janet Yellen, présidente de la FED, mercredi en fin d’après-midi ainsi qu’à ceux de Mario Draghi, président de la BCE, jeudi après-midi.

Parmi les valeurs, BNP Paribas reculait de 0,41 % à 49,205 euros. La banque devrait annoncer dans la journée le paiement de 9 milliards de dollars de pénalités afin d'échapper à des poursuites pénales pour violation d'embargo américain.

Club Méditerranée prenait 0,95 % à 19,17 euros. L'AMF a donné à l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi jusqu'à 18h00 pour déposer une éventuelle offre publique d'achat sur le groupe.

CNP Assurances perdait à 0,23% à 15,125 euros. L'assureur négocie avec la banque espagnole Banco Santander un partenariat afin d’entrer sur le marché de l'assurance des crédits à la consommation en Europe.

Enfin, Spir Communication bondissait de 20 % à 17,04 euros alors que l'éditeur allemand Axel Springer va acquérir auprès du français une participation majoritaire dans le portail de petites annonces automobiles LaCentrale.fr pour 72 millions d'euros.

L’Euro progressait légèrement à 1,3651 dollar. L’or reculait à 1 313,10 dollars l’once et le Brent, échéance août 2014, à 112,60 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.