Les marchés affectés par des résultats mitigés

La Bourse de Paris recule de 0,64% à 4859,41 points dans un volume de 1,6 milliards d’euros. L’indice parisien se repli dans de forts volumes après une série de publications.

Les marchés affectés par des résultats mitigés

Par ailleurs, Wall Street a bien réagi au communiqué de la Fed indiquant un possible relèvement du taux directeur en décembre.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de 0,23%, le Footsie Londonien abandonne 0,91% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 0,43%.

Du point de vue macroéconomique, la Fed a pour la première fois changée de discours et s’est montrée plus ferme en faveur d’un resserrement monétaire en décembre. L’institution indique que l’évolution de l’inflation et du plein emploi seront les critères principaux pour prendre une décision.

L’environnement macroéconomique local est ainsi remis en avant alors que Janet Yellen s’était montrée prudente en pointant le ralentissement économique des pays émergents et de la Chine. Ce communiqué plus tranché a fait reculer la quasi-totalité des devises étrangères face au dollar.

En Asie, la Banque du Japon révèlera demain si elle envisage d’adopter de nouvelles mesures de soutien au marché. Les anticipations des spécialistes sont divisées en raison du discours de Taro Aso qui s’est positionné contre un renforcement de la politique monétaire actuelle. Ceci étant, de telles mesures permettraient une hausse des salaires et par conséquent une hausse de l’inflation qui peine à croître.

Du côté des statistiques, nous suivrons la première estimation de l’inflation allemande pour le mois d’octobre à 14h. Elle est attendue en baisse de 0,1%.

Aux Etats-Unis, deux chiffres importants à l’agenda : les inscriptions hebdomadaires au chômage et la première estimation du PIB du troisième trimestre à 13h30.

Du côté des valeurs, Alcatel-Lucent s’envole à la hausse de 8,94% à 3,59 euros. Le groupe a annoncé une amélioration de ses marges au troisième trimestre et a bénéficié d’un relèvement des prévisions de son futur partenaire Nokia.

TF1 abandonne 8,30% à 11,93 euros après avoir présenté un chiffre d’affaires en recul de 4,1% au troisième trimestre, sous-performance liée notamment à la contraction de ses recettes publicitaires.

Saint-Gobain recule de 5,53% à 37,25 euros en raison de l’abaissement de ses prévisions pour l’exercice 2015.

Malgré l’annonce d’une croissance de son chiffre d’affaires trimestriel, Sanofi recule de 5,19% à 88,46 euros.

Enfin, Solvay progresse de 2,58% à 105,55 euros après avoir enregistré un excédent brut d’exploitation supérieur aux attentes au troisième trimestre.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar progresse de 0,33% à 1,0965$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.