Les bourses européennes dans le rouge avant l’ouverture

Vendredi, le CAC 40 a terminé en hausse de +0,94% à 4448,00 points dans un volume d’échanges resté faible à 2 milliards d’euros. L’indice avait temporisé dans le rouge pendant une bonne partie de la séance et avec très peu d’échanges avant le discours de Janet Yellen à 16h.

Les bourses européennes dans le rouge avant l’ouverture

Sur les autres marchés en Europe, le DAX 30 a progressé de +0,59%, le FTSE 100 a pris +0,38% et l’EUROSTOXX 50 a gagné +0,85%.

Aux Etats-Unis, les indices ont clôturé en ordre dispersé avec une forte volatilité intraday. Le S&P 500 a baissé de -0,16%, le Nasdaq Composite a pris +0,13% et le Dow Jones a reculé de -0,29%.

Vendredi, les marchés ont été essentiellement tournés vers la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole, durant laquelle Janet Yellen s’est exprimée à 16h. La Présidente de la Réserve Fédérale américaine a donné un discours en demi-teinte puisqu’elle a souligné l’amélioration de l’économie américaine et la proximité des objectifs de la FED sur l’emploi et l’inflation. Stanley Fisher, gouverneur de la Fed, s’est exprimé après elle. Il a affirmé qu’il ne fallait pas exclure une hausse des taux en septembre.

Une estimation de la croissance américaine a été publiée, à 1,1% contre 1,2% prévu précédemment. L’indice de l’Université du Michigan sur la confiance des consommateurs est paru moins bon que prévu, à 89,8 contre 90,7 points attendu.

Aujourd’hui, du côté des publications économiques il y aura à 14h30 pour les Etats-Unis les dépenses des ménages pour juillet (consensus Bloomberg à +0,3%), et les dépenses dites réelles qui sont attendues à +0,2% (Bloomberg). À 16h30, l’indice d’activité manufacturière de la FED de Dallas sera donné pour août (anticipations à -3,9 selon Bloomberg).

Sur les secteurs du STOXX 600, les valeurs des matériaux de base ont largement mené la séance (+2,43%), suivies par celles de l’énergie (+1,38%) aidées par le rebond sur les cours du pétrole. Du côté des baisses, seuls les secteurs de la vente de détail (-0,30%), les foncières (-0,20%) et les media (-0,14%) ont terminé dans le rouge.

Sur le CAC 40, Cap Gemini était la lanterne verte de vendredi, en progressant de +2,70%. Total a pris +1,97% et Air Liquide +1,89%. Les baisses les plus marquées ont concerné Vivendi (-1,73%), Klepierre (-0,26%) et Carrefour (-0,18%).

Du côté des changements de recommandation des analystes, Alpha Value a revu la note de Crédit Agricole baisser d’« accumuler » à « alléger ».

Sur Vivendi, la banque américaine Goldman Sachs a augmenté son objectif de 20,70 à 21,10 euros. Sur le même titre, Jefferies a gardé son avis à « conserver » mais a baissé son objectif de 16,40 à 15,60 euros.

Sur Adocia, Bryan Garnier a revu à la baisse son cours cible, passé de 100 à 90 euros.

Pour ce qui est de Spineway, Portzamparc a débuté le suivi du titre avec une recommandation à « renforcer » et un objectif de cours à 2,80 euros.

Sur le marché des changes, l’euro a reculé de -0,80% face au dollar américain et valait 1,1200$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.