Séance de respiration sur les marchés mondiaux

L'indice parisien a préservé ses gains accumulés lors des deux séances précédentes, il a grignoté 0,04% pour terminer à 4 395,26 points dans un faible volume d'échanges de 2,4 milliards d'euros.

Séance de respiration sur les marchés mondiaux

Un écart d'un peu plus de vingt points a séparé hier le point haut du point bas.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a baissé légèrement de 0,19% à 9 569,71 points, Londres grimpant pour sa part de 0,12% à 6 830,66 points.

Les mauvais indicateurs du jour dans plusieurs pays de la zone euro n'ont guère eu d'impact sur la tendance, si ce n'est d'alimenter les anticipations d'une intervention de la BCE. Dans la matinée, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble avait jeté un froid en déclarant que les propos de Mario Draghi, selon lesquels la politique monétaire pourrait davantage soutenir la croissance, ont été
« surinterprété »

Même si elle passe au second plan depuis quelques jours, la situation en Ukraine continue d'être suivie par le marché, alors que les pourparlers entre les présidents russe et ukrainien se sont terminés à Minsk sans grande avancée concrète.

Les marchés d'actions américains ont quant à eux terminé sur une note stable mercredi dans des volumes assez minces à quelques jours de la célébration du Labour Day ce qui n'a pas empêché le S&P 500 de signer un nouveau record de clôture.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,09% à 17 122,01, le S&P 500 a grapillé 0,01% à 2 000,12 et le Nasdaq a terminé inchangé à 4 569,62 (-0,02%).

Parmi les valeurs, les banques sont restées bien orientées, BNP Paribas a pris 0,90% à 51,76 euros, Crédit Agricole 1,97% à 11,36 euros et Société Générale 0,14% à 39,37 euros.

Plusieurs recommandations d'analystes ont également animé le marché.

Ainsi, Maurel et Prom (+4,22% à 11,86 euros) a profité d'un relèvement de recommandation de "vendre" à "acheter" par Société Générale passant de 12 à 14 euros.

Sodexo (+0,55% à 74,84 euros) a bénéficié d'une note favorable de Crédit Suisse, moins optimiste sur Edenred (-0,37% à 22,66 euros) et STMicroelectronics (-0,78% à 6,32 euros).

Sur le marché des changes, l'euro a rebondi après avoir touché tôt dans la journée 1,3151, grimpant jusqu'à 1,3210.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.