Les marchés restent dans l’attente de la FED

Sur la bourse de Paris, l’indice phare CAC 40 a gagné hier quelques 0,15% à 4394,77 points, dans un volume d’échanges modéré de 2,4 milliards d’euros.

Les marchés restent dans l’attente de la FED

En Europe, le DAX 30 de Francfort a mené en gagnant +0,49%, tandis que le FTSE 100 de Londres a pris +0,21% et l’indice large Eurostoxx 50 a progressé de +0,19%.

Aux Etats-Unis, le S&P 500 s’est stabilisé à +0,03%, le Nasdaq Composite s’est apprécié de +0,24% et le Dow Jones a baissé de -0,10%.

Hier, les prix à la production en Espagne sont parus à -4,7% pour juin en glissement annuel contre -5,5% le mois précédent. Aux Etats-Unis, les prix de l’immobilier ont ralenti leur progression comme l’indique l’indice S&P/CaseShiller qui a progressé de +5,2% en glissement annuel pour mai contre +5,4% auparavant. L’indice de confiance des consommateurs pour juillet a été publié à 97,3 contre 96,0 et les ventes de logements neufs annuelles en juin sont ressorties à 592k contre 560k prévu (Bloomberg).

Aujourd’hui, concernant l’agenda économique, l’indice de confiance allemand Gfk pour le mois d’août a été publié à 10 contre 9,9 attendu par le consensus Bloomberg. Le PIB trimestriel (T2) britannique paraitra à 10h30, il est estimé en hausse de 0,5% (Bloomberg).
Pour les Etats-Unis, paraîtront à 13h les demandes de prêts immobiliers MBA, à 14h30 les commandes de biens durables sont attendues pour juin à -1,4%. À 16h, paraitront les promesses de ventes qui sont estimées à 1,2%. Enfin à 20h la FED donnera sa décision concernant la modification ou non des taux d’intérêts. Il n’y aura pas de conférence de presse, mais un simple communiqué.

Sur les secteurs du Stoxx 600, les valeurs des matériaux de base ont mené en progressant de +2,02%, suivies par l’automobile (+1,66%). Du côté des baisses les plus fortes, elles étaient modérées et ont concerné les ventes au détail (-0,69%), les télécom (-0,56%) et les media (-0,52%).

Sur le CAC 40, le palmarès d’hier était comme suit. Valeo était en tête en gagnant +2,74%, Peugeot a pris +2,71% et Safran +2,25%. Dans le rouge, Orange a cédé -3,73%, Bouygues a fait -2,05% et Société Générale -0,90%.

Du côté des changements de recommandation des analystes, Barclays a rehaussé son cours cible sur Thalès de 80 à 89 euros.

Sur Legrand, Jefferies est passé de « conserver » à « sous-performance » en visant 41 euros.

Pour Seb, UBS a augmenté son objectif de 12 euros, à 134 euros avec un avis à l’achat. Sur Edenred, la banque suisse a revu son cours cible de 18,50 à 22 euros.

Sur Veolia Environnement, HSBC a revu sa cible à la baisse de 25 à 23 euros.

Pour ce qui est de Dassault Aviation, Exane BNP Paribas a abaissé son cours cible à 1200 euros.

Sur Amplitude Surgical, Kepler Cheuvreux a dégradé son avis d’« achat » à « conserver » avec un objectif à 3,30 euros.

Sur le marché des changes,  l’euro n’a pas bougé face au billet vert restant ainsi à 1,0990$ à 23h00 (+0,00%).

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.