Le rebond est confirmé en Europe et le S&P 500 atteint la barre des 2000 points.

L'indice CAC 40  termine la séance en nette hausse, les propos de Mario Draghi selon lesquels la BCE se tient prête à procéder à de nouveaux ajustements de sa politique monétaire éclipsant la démission du gouvernement français.

Le rebond est confirmé en Europe

L'indice CAC 40, dont toutes les composantes ont gagné du terrain, a clôturé en hausse de 2,1% à 4.342,11 points. Les autres indices européens étaient également bien orientés, le Dax 30 à Francfort progresse de 1,83% à 9 510,14 points tandis que le Footsie londonien clôture quasi inchangé à 6 775,25 points (-0,04%).

Les marchés ont donc été portés une nouvelle fois par les propos de Mario Draghi à Jackson Hole, aux Etats-Unis, le patron de la BCE s'est déclaré "confiant" quant à l'efficacité des mesures annoncées début juin par l'institution pour dynamiser l'économie en berne de la zone euro. Mais il a aussi affirmé être "prêt à ajuster davantage la position de (sa) politique".

Sur le front des statistiques économiques, l'indice Ifo qui mesure le moral des entrepreneurs allemands a reculé davantage que prévu en août, accusant un quatrième repli consécutif et un plus bas depuis juillet 2013.

Outre-Atlantique, les ventes de logements neufs ont déçu, ils sont sortis en deçà des attentes à 412 000 contre 426 000 attendus, il s'agit d'un plus bas depuis quatre mois.

Cela n'a pas affecté les cours des indices américains, puisque le S&P 500 a inscrit de nouveaux sommets historiques, et a surtout dépassé en séance la barre symbolique des 2000 points. Il termine néanmoins légèrement sous ce seuil psychologique à 1 997,92 points, en progression de 0,48%. Le Dow Jones grimpe également de 0,44% à 17 076,87 points, de même que le Nasdaq Composite qui termine en hausse de 0,41% à 4 557,35 ponts.

Du coté des valeurs en Europe, cycliques et financières ont profité de la perspective de nouvelles mesures de soutien de la part de la BCE.

Societé Générale a gagné 2,96% à 38,65 euros, Saint-Gobain 2,82% à 38,83 euros, BNP Paribas 2,36% à 50,23 euros.

Unibail-Rodamco s'est octroyé 3,09% à 203,35 euros. Société générale a relevé son conseil sur la valeur de "conserver" à "acheter", le broker estimant que la fusion entre Klépierre et Corio devrait créer un "vrai challenger" et constituer un stimulant pour la foncière.

Sanofi (+2,34% à 81,29 euros) et Regeneron Pharmaceuticals ont fait savoir que les résultats détaillés de quatre études pivots du programme d'essais cliniques Odyssey consacré à l'anticorps monoclonal expérimental, seraient présentés dimanche prochain au congrès de cardiologie de Barcelone.

Eurazeo a grimpé de 3,39% à 53,34 euros, Société générale jugeant excessive la décote de la valeur par rapport à son actif net réévalué (ANR) et ayant relevé sa recommandation sur la holding de "conserver" à "acheter".

Aux Etats-Unis, le groupe américain spécialisé dans les traitements de la pneumologie InterMune a progressé de 35,51% à 72,91 dollars, la société étant rachetée par le groupe suisse Roche.

Dans le secteur financier, la banque d'affaires américaine Goldman Sachs, qui a annoncé vendredi qu'elle allait racheter pour 3,15 milliards de dollars de produits financiers liés aux crédits immobiliers "subprime" afin de solder des poursuites aux Etats-Unis, prenait 2,11% à 179,17 dollars.

Du côté des marchés des changes, l'euro est passé sous la barre des 1,32 dollar lundi, pénalisé par un discours de Mario Draghi signalant d'éventuelles mesures de soutien monétaire supplémentaires.

A 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro s'échangeait à 1,3195 dollar contre 1,3241 dollar vendredi à la même heure. Il est tombé jusqu'à 1,3184 dollar plus tôt dans la séance, son plus bas niveau depuis début septembre 2013.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.