Les marchés résistent malgré les attentats de Bruxelles

L’indice vedette de la Bourse de Paris (CAC 40) a terminé à l'équilibre mardi (+0,09% à 4431,97 points), finissant par se reprendre après avoir été déstabilisée tout au long de la séance par les attentats de Bruxelles.

Les marchés résistent malgré les attentats de Bruxelles

L'indice CAC 40 a passé la quasi-totalité de la journée en baisse, dans un volume d'échanges peu étoffé de 3,2 milliards d'euros.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,42% et Londres 0,13%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,08%.

Bruxelles a été secouée par plusieurs attentats terroristes, avec de puissantes explosions à l'aéroport international et dans le métro qui ont fait au moins 31 morts et plus de 200 blessés.

Alors qu'aucune donnée américaine n'était au programme, le marché a pu s'appuyer sur la hausse de l'indice PMI composite de la zone Euro passant de 53 à 53,7, et sur le rebond du PMI composite français qui est passé de 49,3 à 51,1.

Du positif également du côté de la progression de +1Pt de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne en mars (à 106,7, soit 0,7 point de plus qu'attendu par les économistes). L'indice ZEW du sentiment économique outre-Rhin n'a en revanche crû que de 4,3 points ce mois-ci, contre +6 anticipés par le consensus.

À la clôture à New York, Wall Street a fini sans tendance, à l'issue d'une séance calme dominée comme les autres Bourses par les attentats en Belgique sans que la géopolitique ne provoque des inquiétudes marquées : le Dow Jones a perdu 0,23% mais le Nasdaq Composite a pris 0,27% et l'indice S&P 500 a reculé de 0,09% à 2049,80 points.

Parmi les valeurs, les titres liés aux secteurs du tourisme et des transports ont souffert après les attentats de Bruxelles.

Accor a perdu 3,85% à 37,49 euros, Air France-KLM 3,96% à 8,09 euros, Aéroports de Paris 2,87% à 108,40 euros et Eurotunnel 3,75% à 9,63 euros.

Le secteur des matières premières a reculé en raison de la faiblesse des cours du pétrole. Technip a perdu 0,59% à 50,25 euros, Vallourec 4,57% à 6,41 euros et ArcelorMittal 2,51% à 3,80 euros. Total a pris en revanche 0,12% à 41,38 euros.

Gameloft a pris 1,23% à 7,40 euros. Le groupe a multiplié sa perte nette par quatre en 2015 à 24,2 millions d'euros, alors que se tenait une journée dédiée aux investisseurs à Londres avec une présentation détaillée du plan stratégique du groupe.

Vivendi a profité (+2,91% à 19,31 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "surperformer" contre "sous-performer" par le courtier Exane.

EOS Imaging s'est envolé (+34,80% à 3,99 euros), propulsé par l'autorisation de commercialiser ses appareils en Chine, un marché qui ouvre "des perspectives commerciales considérables", a déclaré sa directrice générale Marie Meynadier.

Sur le marché des changes, l'euro baissait un peu face au dollar. Vers 22h00 à Paris, l'euro valait 1,1215 dollar contre 1,1244 dollar lundi vers la même heure.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.