Nouveau rebond spectaculaire sur les bourses mondiales

La Bourse de Paris a fortement rebondi de 2,25% pour terminer à 4 081 points dans un volume d'échanges nourri de 4,2 milliards d'euros, aidée par des rumeurs sur de possibles nouvelles mesures de la Banque Centrale Européenne (BCE) pour soutenir l'économie.

Nouveau rebond spectaculaire sur les bourses mondiales

La cote parisienne a ouvert en baisse mais s'est rapidement reprise avant d'accélérer plus nettement grâce à des informations de presse sur la Banque Centrale Européenne (BCE), la séance se déroulant par ailleurs sans rendez-vous notable.

La séance s'est par ailleurs déroulée sans rendez-vous majeur, les investisseurs se préparant à une intensification des publications d'entreprises dans les prochains jours.

De son côté Wall Street a terminé en nette hausse cette nuit, rassérénée par des résultats d'entreprises encourageants : le Dow Jones a gagné 1,31 % à 16 614 points, le Nasdaq 2,40% à 4 419 points et l'indice élargi S&P 500 s'est adjugé 1,96% à 1 941,28 points.

La publication trimestrielle applaudie d'Apple, qui détient la plus grosse capitalisation boursière au monde, et a en particulier donné un grand coup de pouce aux indices.

Parmi les valeurs, Total a terminé en forte hausse de 3,46% à 44,42 euros après avoir perdu plus de 2% peu après l'ouverture. Son PDG Christophe de Margerie, 63 ans, est décédé dans un accident d'avion survenu dans la nuit de lundi à mardi à l'aéroport de Vnoukovo, près de Moscou.

De leur côté, les valeurs bancaires ont soutenu le marché à l'image de BNP Paribas (+2,60% à 46,29 euros), Société Générale (+3,69% à 37,50 euros) et Crédit Agricole (+3,91% à 11,29 euros).

EDF a grignoté 0,25% à 21,93 euros. L'Autorité de la concurrence a appelé le gouvernement à préparer la fin de l'Arenh, ce dispositif qui oblige le groupe à revendre à ses concurrents une partie de l'électricité produite par son parc nucléaire, censé être transitoire.

Icade a profité (+4,55% à 53,61 euros) d'un relèvement de recommandation par Exane-BNP Paribas, tout comme Bureau Veritas (+3,79% à 17,95 euros) par Deutsche Bank.

Sur le marché des changes, l'euro reculait face au dollar, affaibli par un regain de spéculation sur l'éventualité que la Banque Centrale Européenne (BCE) adopte de nouvelles mesures pour stimuler l'économie de la zone euro.

Vers 21H00 GMT, la monnaie unique européenne valait 1,2714 dollar, contre 1,2800 dollar lundi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.