Sévère baisse des marchés européens ce matin à l’ouverture

Les attentats à Bruxelles ont fait beaucoup de victimes ce matin. La réaction sur les marchés européens a été une sévère baisse à l’ouverture. Les cours se reprennent maintenant.

Les marchés terminent sur note hésitante, négatifs en Europe et positifs aux Etats-Unis

Bruxelles ne cède plus que 0,33% à 3407 points. Paris se maintient autour de 4400 points et affiche une baisse de -0,63%. Voici un rapide palmarès européen à la mi-séance : Francfort 9903 points (-0,45%), Londres 6158 points (-0,42%), Zurich 7793 points (-0,71%), Milan 18 549 points (-0,79%).

L’inflation en Grande-Bretagne reste stable à 0,3%.

Du côté des statistiques économiques, le climat des affaires en Allemagne s’améliore. L’indice IFO est ressorti à 106,7 contre 105,7 points en février. La croissance du secteur privé en Allemagne reste stable comme le montre l’indicateur PMI publié par Markit.

Concernant les sociétés, le groupe pétrolier brésilien Petrobras a annoncé sa plus lourde perte avec 36,9 milliards de reals, soit 9,07 milliards d’euros au dernier trimestre. Depuis le début de l’année, le titre a plus que doublé à 5,75$ à Wall Street.

Le directeur financier de la Deutche Bank, Marcus Schenck a déclaré que les 2 premiers mois de 2016 avaient été très difficiles, notamment pour trouver des contreparties et vendre des actifs afin de renforcer son bilan. La situation devrait s’améliorer à partir de mars selon lui. Après avoir perdu plus de 50% depuis octobre, le titre s’est repris à partir du 10 février. La déclaration de ce matin a eu un faible impact de -2,07% a 17,20€.

En France le patronat n’est pas satisfait par le projet de réforme du code du travail : François Asselin président de la CGPME et Pierre Gattaz président du MEDEF émettent de nettes réserves.

Le secteur chimique est prudent pour l’année 2016 en France, le président de l'Union des Industries Chimiques (UIC), Philippe Goebel estime une croissance en volume de 1%.

AXA change de dirigeant. Thomas Buberl va succéder à Henri de Castries. Ce dernier a déclaré au Financial Times "La question est de savoir si nous devons accroître la taille de nos franchises ou si nous devons nous concentrer à l'avenir sur l'adaptation de notre modèle économique au digital", avant d’ajouter, "Je pense que notre priorité doit être le digital." À la Bourse de Paris, le titre AXA perd 1,47% à 21,40 € ce matin.

Au SBF 120, les principales variations sont Vivendi (+2,88%), Biomérieux (2,50%) et Renault (+1,57%). Les principales baisses sont Air France (-4,70%), Accor (-3,9%) et Vallourec (-3,23%).

La paire de devises EUR/USD baisse de 0,26%. Les cours reviennent au contact du niveau à 1,12$. Le pétrole Brent est inchangé à 41,54$ le baril et l’once d’or se reprend (+0,65% à 1251$).

Du côté des statistiques américaines, l’après-midi sera calme. À priori Flash manufacturing PMI seulement.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.