Les marchés poursuivent sur leur lancée de la veille

L’indice phare de la Bourse de Paris a clôturé en très nette hausse (+3,10% à 4 336,69 points), dans un volume d'échanges soutenu de 4,9 milliards d'euros.

Les marchés poursuivent sur leur lancée de la veille

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a progressé de 1,99%, celle de Londres 2,19%. Par ailleurs l'Eurostoxx a gagné 2,69%.

Les marchés européens finissent la semaine sur une note très optimiste, dopés à la fois par la remontée des cours du pétrole et par les espoirs de nouvelles mesures d’assouplissement de la part de la BCE.

Cette conjonction d’éléments permet aux marchés de raviver de l’appétit pour le risque après un début d'année très mauvais.

Sur le terrain des indicateurs, la croissance de l'activité privée a ralenti brutalement dans la zone euro en janvier, selon une première estimation de l'indice PMI.

Aux États-Unis, l'indice composite des principaux indicateurs a légèrement reculé en décembre (Conference Board) et les reventes de logements ont rebondi plus que prévu pour le même mois.

Dans ces conditions, Wall Street a nettement monté vendredi et confirmé le rebond entamé la veille, le Dow Jones a pris 1,33%, le Nasdaq Composite a progressé de 2,66% et l'indice S&P 500 a avancé de 2,03%, à 1 906,90 points.

Parmi les valeurs, les titres liés au secteur pétrolier ont aussi regagné du terrain. CGG a bondi de 7,23% à 0,89 euro, Vallourec a pris 2,86% à 4,90 euros, Maurel et Prom 6,10% à 2,61 euros, Technip 4,65% à 40,78 euros ou encore Total 4,39% à 39,26 euros.

EDF a gagné 3,61% à 11,93 euros alors que le groupe a présenté jeudi en comité central d'entreprise (CCE) une réduction de 5% de ses effectifs sur trois ans qui, couplée aux inquiétudes sur la situation de l'électricien, a amené les salariés à se mobiliser pour la 4e fois depuis début novembre.

Safran a progressé de 4,10% à 58,64 euros profitant du choix par le ministère de la Défense du drone "Patroller" de Sagem (Safran) au détriment du "Watchkeeper" de Thales (+3,42% à 69,94 euros), dans le cadre de l'appel d'offres sur le renouvellement des drones tactiques. 

La Compagnie des Alpes a décollé de 8,27% à 14,40 euros sous l'impulsion d'un chiffre d'affaires qui a progressé de 1% au premier trimestre, à 122,2 millions d'euros, et alors que le groupe met en avant "sa bonne résilience" dans les stations malgré le manque de neige en début de saison.

Sur le marché des changes, l'euro montait face au dollar dans la nuit, les investisseurs intégrant l'intention de la Banque centrale européenne (BCE) de poursuivre éventuellement la baisse de ses taux.

Vers 08H00 à Paris, l'euro valait 1,0814 dollar, contre 1,0798 dollar vendredi vers 23H00.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.