Beau rebond sur les marchés européens tandis que Wall Street termine stable

L’indice phare de la Bourse de Paris a terminé en hausse de +1,97% à 4272,26 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,7 milliards d'euros.

Beau rebond sur les marchés européens tandis que Wall Street termine stable

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 1,50% et Londres 1,68%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,54%.

La croissance en Chine a ralenti à 6,9% en 2015, au plus bas niveau depuis un quart de siècle. La production industrielle chinoise a progressé pour sa part de 5,9% sur un an en décembre, accusant un ralentissement plus marqué qu'attendu par rapport à novembre et les ventes de détail ont légèrement ralenti le mois dernier, contrairement aux anticipations des analystes.

Le marché a également bénéficié d’une petite accalmie sur la baisse des cours du pétrole qui ont réussi pendant la séance à remonter légèrement au-dessus des 30 dollars.

Par ailleurs, les prix du pétrole, qui sont tombés à leur niveau le plus bas depuis plus de 12 ans, pourraient continuer à s’effriter car l'offre devrait rester surabondante cette année du fait de la hausse de la production de l'Iran, a estimé l'Agence Internationale de l'Énergie.

Sur le front des indicateurs, les prix à la consommation en Allemagne ont progressé de 0,3% en décembre sur un an, un niveau d'inflation identique à celui enregistré sur l'ensemble de l'année 2015.

La confiance des milieux financiers allemands, mesurée par le baromètre ZEW, a quant à elle nettement reculé en janvier.

Aux États-Unis, Wall Street a fini sans tendance hier dans une séance incertaine, le Dow Jones a pris 0,17% mais le Nasdaq Composite a perdu 0,26%. L'indice S&P 500 s’est stabilisé à 1 881,33 points (+0,05%).

Parmi les valeurs, Crédit Agricole a pris 2,46% à 9,28 euros, grâce à la perspective mise à l'étude de la vente de ses parts dans les 39 caisses régionales du groupe mutualiste afin d'améliorer sa flexibilité financière, dans le cadre de son futur plan stratégique à horizon 2020.

Dans le secteur, Société Générale a gagné 2,68% à 35,84 euros mais BNP Paribas a perdu 0,34% à 44,18 euros.

Total a progressé de 1,42% à 38,62 euros. Le groupe profitait du maintien de son dividende annoncé par son PDG, malgré des résultats qui se sont repliés selon lui de plus de 20% en 2015 dans le sillage de la dégringolade des cours du pétrole.

Les valeurs liées au pétrole et aux matières premières ont enregistré un beau rebond. Vallourec a pris 2,89% à 5,17 euros, ArcelorMittal de 5,75% à 3,33 euros et Technip de 1,16% à 38,30 euros.

Enfin, Renault a affiché son dynamisme avec une hausse de 3,30% à 76,62 euros, malgré le rappel de 15 000 véhicules pour régler leur moteur, révélé par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal.

Sur le marché des changes, l'euro montait face au dollar dans un marché attentiste à la veille d'une réunion de la Banque Centrale Européenne. Vers 08h00 à Paris, l'euro valait 1,0958 dollar contre 1,0913 dollar mardi vers 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.