La FED tire les marchés et le dollar vers le haut

La Bourse de Paris a terminé en belle hausse de 0,50% à 4 431,41 points, dans le sillage des progressions de Wall Street de la veille qui avait misé sur le maintien d’un discours accommodant de la part de la Réserve fédérale. 

La FED tire les marchés et le dollar vers le haut

Le volume fut modéré à 2,9milliards d’euros. Parmi les autres marchés européens, Francfort a pris 0,30% mais Londres a perdu 0,17%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,49%.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a conclu hier sa réunion de deux jours par un communiqué à 18H00 GMT suivi par une conférence de presse de sa présidente Janet Yellen à 18H30 GMT.

La banque centrale américaine a donc annoncé qu'elle continuait à réduire son soutien à l'économie américaine tout en maintenant qu'elle ne relèverait pas ses taux avant une période de temps "considérable".

A partir d'octobre, la Fed n’achètera plus tous les mois que pour 10 milliards de bons du Trésor et pour 5 milliards d'actifs à long terme adossés à des créances immobilières.

Le Fomc a également réaffirmé qu'il existait encore des capacités inemployées "significatives" sur le marché du travail, ce qui laisse penser qu'un resserrement monétaire n'est pas pour tout de suite.

Cette tonalité accomodante de la part de Fed n’a eu que peu d’impact sur les clôtures à Wall Street qui terminent tout de même dans le vert. En effet, Le Dow Jones, inscrivant un nouveau sommet historique, s’adjuge 0,15%, le Nasdaq 0,21% et le S&P 500 prend 0,13%.

La conclusion de cette réunion hier intervient à la veille d'une journée qui s'annonce chargée  avec le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse et le lancement du premier prêt exceptionnel et ciblé aux banques de la zone euro par la Banque Centrale Européenne (BCE).

Parmi les valeurs, Air France-KLM a pris 3,60% à 8,28 euros, alors que le Premier ministre, Manuel Valls, s'est prononcé pour la fin de la grève des pilotes de la compagnie française, dont c'était mercredi le troisième jour.

Eramet s'est envolé (+10,53 % à 88,92 euros), après un relèvement de recommandation par Exane BNP Paribas.

Les valeurs minières ont profité de la perspective de possibles injections de liquidités par la Banque centrale chinoise. ArcelorMittal a gagné 3,07% à 11,43 euros et Aperam 4,39% à 27,33 euros.

Chez les constructeurs automobiles, Renault, qui a vu ses ventes européennes de voitures gagner 10,4% en juillet, avant un recul de 3,1% en août, a pris 0,26% à 58,65 euros. Son concurrent PSA Peugeot Citroën, aux ventes plus stables, a vu son titre avancer (+0,81% à 10,57 euros).

Zodiac Aerospace a chuté (-4,16% à 24,75 euros) le groupe ayant prévenu des effets négatifs de surcoûts sur son exercice 2013-2014.

Sur le marché des changes, le dollar évoluait mercredi à des plus hauts face à l'euro et au yen japonais, dopé par la perspective d'une hausse plus forte que prévu des taux d'intérêts américains fin 2015 et 2016, après une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,2865 dollar contre 1,2957 dollar mardi vers 21H00 GMT, après un recul jusqu'à 1,2852, à son plus bas depuis juillet 2013.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.