Première hausse de taux aux Etats-Unis depuis dix ans

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC40) a terminé en hausse prudente hier (+0,22% à 4.624,67 points) dans un volume d'échanges de 3,6 milliards d'euros.

Première hausse de taux aux Etats-Unis depuis dix ans

La cote parisienne a débuté la séance en territoire positif, avant de ralentir rapidement puis de retrouver un relais acheteur.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a pris 0,18% et Londres 0,72%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,16%.

Du côté des indicateurs en Europe, la dernière enquête PMI de Markit a confirmé que la zone euro avait enregistré au quatrième trimestre sa plus forte croissance trimestrielle depuis quatre ans et demi.

Au mois de novembre, le taux d'inflation en rythme annualisé a légèrement accéléré dans la zone euro à + 0,2%, après + 0,1% en octobre, révise Eurostat, l'office statistique européen. En première estimation, le taux de novembre ressortait à + 0,1%.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a reculé en novembre et les mises en chantier de logements ont augmenté légèrement plus que prévu également en novembre.

Cela étant, le fait marquant de la journée fut le compte rendu du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) qui a annoncé, à l'issue d'une réunion de deux jours, le premier relèvement de ses taux depuis dix ans, ce qui marque le modeste début du retrait d'un précieux soutien de l'économie mais n'a en rien affolé les investisseurs.

Les marchés s'attendaient à cette hausse de 0,25 point de pourcentage, ainsi qu'à des propos relativement prudents de Janet Yellen, présidente de la Fed, et c'est ce que l'on a eu dans le communiqué de la banque centrale puis lors de sa conférence de presse.

Wall Street a nettement progressé, après la décision historique de la Fed de relever ses taux, retenant surtout le ton mesuré de la banque centrale américaine: le Dow Jones a pris 1,28% à 17.749,09 points et le Nasdaq a gagné 1,52% à 5.071,13 points.

Parmi les valeurs, Casino a bondi (+6,47% à 48,97€), le marché saluant l'annonce d'un plan de désendettement de 2 milliards d'euros qui passe par des cessions notamment au Vietnam.

En revanche, Zodiac Aerospace a fini en nette baisse (-3,66% à 22,22€) après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 8,8% au premier trimestre, mais en recul de 2,6% à données comparables.

Plusieurs recommandations d'analystes ont animé le marché.

Eurazeo (+3,86% à 62,95€) et Wendel (+1,85% à 107,15€) ont été soutenus par une note de la banque HSBC.

Vivendi a gagné 0,42% à 19,24€. Les actionnaires de l'opérateur italien Telecom Italia ont donné mardi leur feu vert à l'entrée au conseil d'administration de 4 représentants du groupe français, devenu récemment son principal actionnaire.

Enfin, Plastivaloire a terminé en nette hausse (+6,20% à 70,74€). La société, profitant de la diversification "accrue" de ses clients et de son expansion en Europe, a vu son bénéfice augmenter de 39% en 2014-2015 et dépassé son objectif de rentabilité.

Sur le marché des changes, l'euro baissait légèrement face à un dollar qui ne profitait pas outre mesure de la première hausse des taux américains depuis 2006. Vers 23H00 à Paris, l'euro valait 1,0908$, contre 1,0930$ mardi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.