Les bourses européennes montrent des signes de faiblesse

La Bourse de Paris recule dans un marché toujours focalisé sur les échéances macroéconomiques et politiques.

Les bourses européennes montrent des signes de faiblesse

La cote est également animée par les opérations en cours. A la mi-séance, le CAC 40 perd 0,37% à 4 412,34 points dans un volume d’affaires de 657 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien cède 0,45%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,40% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,47%. Le contrat future septembre sur indice Dow Jones s’inscrit en baisse de 0,12%.

La Bourse de Paris poursuit sa consolidation, dans un marché qui reste focalisé sur les prochaines échéances macroéconomiques et politiques.

La Fed entame aujourd’hui un conseil de politique monétaire de deux jours, qui sera suivi mercredi par une conférence de presse de Janet Yellen. La question centrale reste la suivante : la Fed va-t-elle réaffirmer qu’une période prolongée de taux bas est nécessaire après la sortie du QE ?

Outre-manche, les partisans des deux bords poursuivent leur campagne avant le vote de jeudi et le verdict qui devrait être connu vendredi. De ce côté-ci du channel, Manuel Valls prononcera cet après-midi son discours de politique générale devant les députés, puis demandera un vote de confiance. L’issue du vote sera probablement prise en compte par Moody’s dans sa revue de la note de la France, vendredi.

Du coté des statistiques macroéconomiques, le marché a pris connaissance à 10h30 des chiffres de l’inflation qui sont ressortis en ligne à 1,5%. A 11h00, l’indice ZEW mesurant le moral des investisseurs allemands en septembre est ressorti meilleur qu’attendu à 6,9 contre 5,2 prévu initialement. Une statistique américaine est programmée pour 14h30 : l’indice des prix à la production au mois d’août.

Du côté des valeurs, les actions liées au secteur technologique sont généralement en baisse, l’indice Stoxx Europe 600 accusant la plus forte baisse sectorielle (-1,16%) dans le sillage du repli de 1,07% Nasdaq hier soir. Alcatel-Lucent perd 1,68% à 2,520 euros, Capgemini 0,78% à 57,57 et STMicroelectronics 1,25% à 6,102.

Les banques sont également sous pression. Crédit Agricole cède 1,01% à 11,715 euros, et BNP Paribas 0,65% à 53,19. Cette dernière a annoncé la finalisation imminente du rachat de BGZ, filiale polonaise du néerlandais Rabobank, pour quelque 1,1 milliard d’euros.

Orange recule de 1,18% à 11,31 euros. L’opérateur historique va lancer une offre sur l’espagnol Jazztel au prix de 13 euros par action, valorisant ce dernier 3,4 milliards d’euros. Le prix représente une prime de 22% par rapport au cours de clôture du 12 septembre.

Publicis gagne 0,73% à 56,80 euros. Le conseil de surveillance a annoncé avoir mis fin au mandat du directoire et en avoir nommé un nouveau pour quatre ans. Il est composé de Maurice Lévy, président, d’Anne-Gabrielle Heilbronner, Kevin Roberts et Jean-Michel Etienne.

Air France-KLM abandonne 3,56% à 7,972 euros. La compagnie prévoit d’assurer 40% de ses vols ce mardi, deuxième jour de la grève des pilotes. Le trafic aérien européen est également affecté par la grève des pilotes de Lufthansa.

Parmi les notes d’analystes, Credit Suisse a relevé Hermès de « sous-performance » à « neutre » et Citigroup est passé de « neutre » à « achat » sur Sodexo. L’action du sellier prend 0,12% à 243,90 euros et celle du spécialiste de la restauration collective s’adjuge 0,56% à 76,99.

Enfin, Zodiac Aerospace, qui publiera son chiffre d’affaires du quatrième trimestre après la clôture, baisse de 1,28% à 25,775 euros.

Sur le marché des changes, la paire euro/dollar reste stable avec une légère hausse de 0,10% à 1,2954$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.