La séance de Yellen

A l’approche de la décision du Comité Fédéral de l'Open Market de la FED à partir de 19h00 puis du discours de sa présidente Janet Yellen à 19h30, la Bourse de Paris ne prend aucune tendance.

La séance de Yellen

Les faibles volumes de transactions, chiffrés à 800 millions d’euros, illustrent l’état actuel du marché. A 12h30, l’indice parisien est en baisse de -0,03% à 4470,98 points.

Les autres places européennes consolident à leur tour. Le Dax 30 gagne +0,43%. A Londres, le FTSE 100 s’apprécie de +0,22% et l’EuroStoxx 50 cède de -0,14%.

Avec la relance de l’activité manufacturière aux Etats-Unis, la Réserve fédérale américaine se trouve face à un défi de taille : préparer les marchés à un probable redressement des taux d’intérêt à partir du mois de juin sans provoquer une impulsion du dollar.

Du côté des marchés asiatiques, la majorité des principales places boursières a consolidé. Le Hang Seng 100 de Hong Kong a baissé de -0,42%. Le Shanghai Composite a gagné +0,21%. L’indice japonais, Nikkei 225, a abandonné -0,83%.

En Angleterre, l’évolution du salaire moyen est ressortie à +2,1% pour le mois de janvier, en hausse de +0,1%. Le nombre de demandeurs d'emploi pour le mois de février, a été affiché à -18 000, face à des attentes de -9 000. La publication du budget annuel du royaume est prévue pour 13h30.

Plusieurs statistiques américaines seront publiées cet après-midi. A 13h30, nous suivrons le nombre de nouveaux permis de construction, estimé à 1,2 millions. L'indice des prix de base à la consommation est attendu à +0,2%, pour le mois de février. A 15h30, l'administration de l'information sur l'énergie éditera les stocks de pétrole brut anticipés à 3,414 millions de barils.

Ce matin, le Brent de la mer du Nord marque un fort rebond de +1,70% à 39,41$. Le WTI gagne +0,98% à la mi-séance à 37,05$.

Sur le marché des devises, l’euro est en baisse face au dollar de -0,19% à 1,1087 USD.

Du côté des valeurs, BNP Paribas signe la plus forte baisse. Ce matin, l’action cède -2,11% à 46,025€. Essilor suit le mouvement et abandonne -1,51% à 110,65€. LafargeHolcim perd -1,47% à 37,80€.

Du côté des hausses, Renault s’apprécie de +2,14% à 85,85€. Michelin gagne +2,05% à 89,23€. Safran progresse de +1,93% à 58,70€.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.