Prises de bénéfices sur les indices européens

Le CAC 40 a terminé dans le rouge à 5.218,06 points en baisse de 0,69% dans un volume d'échanges étoffé de 4,8 milliards d'euros, mettant un terme à une série de trois séances consécutives de hausse.

Prises de bénéfices sur les indices européens

Après avoir ouvert à l'équilibre et cherché sa direction, la Bourse de Paris s’est repliée en fin de matinée, sans parvenir à repartir de l'avant.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 0,90%, tandis que Londres grignotait 0,16%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a reculé de 1,16%.

Les intervenants ont opté pour des prises de bénéfices après la récente progression des indices. Cette prudence a été confortée par des informations du Financial Times, pourtant démenties, selon lesquelles Athènes envisage un défaut sur sa dette en l'absence d'accord avec ses créanciers d'ici à la fin du mois.

Côté statistiques, en février, la production industrielle a progressé de 1,1% dans la zone euro et de 0,9% dans l'Union européenne, selon Eurostat. En janvier, la production industrielle avait reculé de 0,3% dans les deux zones.

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont baissé de 0,4% aux en mars, après avoir progressé de 0,4% le mois précédent. La baisse était anticipée mais légèrement plus modérée : le consensus était de -0,3%.

Enfin, les ventes au détail ont progressé de 0,9% en mars, une hausse légèrement inférieure au consensus de +1%.

Outre-Atlantique, la Bourse de New York a fini en légère hausse mardi, soutenue par les valeurs liées à l'énergie et après des résultats de poids lourds qui ont dépassé les estimations des analystes.

Le Dow Jones a gagné 0,33% à 18.036,70 points, le Nasdaq a perdu 0,22% à 4.977,29 points et l'indice S&P 500 a gagné 0,16% à 2.095,84 points.

Sur le terrain des valeurs, Alcatel-Lucent a décollé de 16% à 4,48 euros après que l'équipementier en télécoms finlandais Nokia a annoncé être entré en négociations pour acquérir tout le groupe franco-américain.

Michelin s'est replié de 1,43% à 94,50 euros après avoir annoncé l'acquisition de 40% du capital d'Allopneus pour un montant de 60 millions d'euros.

LVMH a perdu 2,49% à 168,25 euros. Le numéro un mondial du luxe a vu son chiffre d'affaires progresser de 16% au premier trimestre, tiré par les performances de sa marque phare Louis Vuitton et des effets de change favorables, mais sa croissance organique a marqué le pas.

Onxeo a pris 3,19% à 6,14 euros. Le groupe biopharmaceutique a annoncé le rachat de son partenaire commercial américain Innocutis Holdings par le laboratoire Cipher Pharmaceuticals, en estimant que cette opération va "renforcer la position" de son produit Sitavig aux États-Unis.

JCDecaux a perdu 1,08% à 32,10 euros alors que le groupe a annoncé le lancement du vélo en libre-service à assistance électrique avec batterie portative (e-VLS), qui permet aux usagers de disposer de 10 kilomètres d'autonomie.

Lafarge a baissé de 0,92% à 62,28 euros. La liste des 14 membres du futur conseil d'administration de Lafarge/Holcim, entité qui découlerait de la fusion des cimentiers Lafarge et Holcim, a été publiée mardi, et est composée de 7 représentants du groupe français et 7 représentants du cimentier suisse.

Sur le marché des changes, l'euro était en hausse mardi, profitant de statistiques médiocres aux Etats-Unis qui font douter de la solidité de la santé de l'économie américaine.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,0654 dollar, contre 1,0571 dollar lundi vers 21H00 GMT.

Apprenez-en davantage sur le trading des CFD (Contrat pour la Différence). Retrouvez chaque jour toutes les news et analyses sur les indices, les actions, le Forex, les matières premières ainsi que nos points marchés. 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.