Le CAC 40 limite son repli après l’avis positif de la Cour de Justice de l’UE

Après avoir perdu jusqu’à 1,85% en réaction à la révision en baisse des prévisions de croissance de la Banque Mondiale, la Bourse de Paris a fortement réduit ses pertes. 

Le CAC 40 limite son repli après l’avis positif de la Cour de Justice de l’UE

A la mi-séance, le CAC 40 cède 0,52% à 4 268,10 points dans un volume d’affaires étoffé de 1,54 milliard d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien perd 1,38%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,32% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,31%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones plie de 0,36%.

D’un point de vue des statistiques, l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a jugé ce matin que le programme OMT (outright monetary transactions) de la BCE est conforme en principe aux traités de l’Union Européenne sous certaines conditions.

Il ajoute que ces OMT sont légitimes tant qu’elles n’impliquent pas une assistance financière directe à un Etat. Rappelons que le programme OMT consiste en l’achat illimité de titres souverains.

Saisie en 2013 par des particuliers allemands, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe avait transmis le dossier à la CJUE après avoir estimé que ce programme, annoncé en 2012 mais jamais mis en œuvre, dépasse probablement le mandat de la BCE.

Sur le plan macroéconomique, la production industrielle a progressé de 0,2% en novembre dans la zone euro, mais elle s’est contractée de 0,4% sur un an. En France, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% le mois dernier et de 0,1% par rapport à décembre 2013, soit la variation annuelle la plus faible depuis octobre 2009.

Les ventes au détail pour décembre aux Etats-Unis sont attendues à 14h30. De plus La Fed publiera à 20h00 son Livre Beige, document dans lequel les 12 antennes régionales de la Fed présenteront leur évaluation de l’évolution de l’économie au cours des deux mois écoulés en préparation du FOMC des 27 et 28 janvier.

Du côté des valeurs, Arcelor Mittal recule de 4,41% à 8,125 euros alors que l’indice Stoxx Europe 600 des ressources de base chute de 5,04%, soit la plus mauvaise performance sectorielle, loin devant l’indice du pétrole et du gaz (-1,58%).

Total plie de 1,41% à 41,11 euros, Technip de 0,79% à 46,74 et Vallourec de 2,67% à 18,97. Après l’abaissement par Goldman Sachs de ses prévisions concernant les cours du brut, les brokers ont commencé à revoir leurs objectifs de cours sur les compagnies pétrolières.

C’est notamment le cas de Nomura pour les européennes Total, BP, ENI ou Royal Dutch Shell, ainsi que celui de Barclays pour les américaines Chevron, Exxonmobil ou Conocophillips.

EDF abandonne 4,01% à 21,66 euros alors qu’Exane BNP Paribas a dégradé le titre de « neutre » à « sous-performance ». L’intermédiaire estime que le groupe est en train de se transformer en une entité dérégulée, exposée à de faibles perspectives de prix en France et à une augmentation de ses coûts de base au moment où la plupart de ses concurrents européens retrouvent une flexibilité financière grâce à la baisse de leurs investissements.

Dans le même secteur, GDF Suez lâche 2,63% à 18,14 euros.

Air France-KLM baisse de 1,51% à 7,705 euros. La compagnie aérienne a jugé« prématuré » d’apporter des précisions sur les réductions de coûts supplémentaires envisagées et démenti les informations du Figaro concernant un nouveau plan portant sur 5 000 suppressions de postes.

Carrefour s’adjuge 2,80% à 26,09 euros. L’homme d’affaires Abilio Diniz pourrait lever des fonds pour renforcer sa participation dans la filiale brésilienne du groupe français, rapporte le journal local Valor. Abilio Diniz avait acquis en décembre, via sa société d’investissement Pininsula, 10% du capital des actifs brésiliens du groupe français.

Airbus s’adjuge 0,90% à 45,97 euros, porté par le recul de l’euro contre dollar.

Publicis prend 0,70% à 60,56 euros. Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre du groupe de publicité de « pondération en ligne » à « surpondérer ».

Peugeot s’apprécie de 1,01% à 10,96 euros. PSA Peugeot-Citroën a annoncé avoir vendu 2,94 millions de voitures et utilitaires légers dans le monde en 2014, soit une hausse de 4,3% par rapport à 2013. En Europe, les ventes du groupe ont rebondi de 8,1% l’an dernier et progressé de 31,9% en Chine.

Enfin, BioMérieux s’adjuge 3,17% à 89,44 euros à la suite d’une recommandation d’achat d’Oddo Securities.

Sur le Forex, la parité euro/dollar est en baisse de 0,24% à 1,1747 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.