Le CAC 40 en hausse, en partie grâce à la bonne performance du commerce extérieur chinois !

Hésitante en début de séance, la Bourse de Paris prolonge son rebond de la veille.

Le CAC 40 en hausse, en partie grâce à la bonne performance du commerce extérieur chinois !

La solidité plus forte que prévu du commerce extérieur chinois en décembre soutient les valeurs cycliques.

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 0,65% 4 253,80 points dans un volume d’affaires de 910 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien prend 0,47%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,61% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,76%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones s’inscrit en hausse 0,28%.

Principale statistique du jour, les prix à la consommation sont restés stables au Royaume-Uni en décembre et affichent une hausse de 0,5% sur un an, la plus faible depuis mai 2000, après 1% en novembre.

La saison des résultats du quatrième trimestre a par ailleurs bien commencé aux Etats-Unis. Alcoa a ouvert le bal des publications hier soir en présentant des trimestriels supérieurs aux attentes, grâce à la hausse des prix de l’ aluminium et à une forte demande des secteurs de l’automobile et de l’aéronautique.

A noter par ailleurs la bonne performance du commerce extérieur chinois en décembre.

Les exportations ont en effet progressé de 9,7% sur un an, contre +6% attendu, tandis que les importations ont diminué de 2,4%, soit moins que les -6,2% anticipés par le consensus Bloomberg.

Du côté des valeurs, Total recule de 0,84% à 40,93 euros. Technip perd 1,41% à 45,22 euros et Vallourec 0,88% à 19,21 euros.

Airbus Group grappille 0,02% à 44,92 euros. L’avionneur a annoncé avoir remporté 1 456 commandes nettes l’an dernier, passant ainsi devant Boeing (1 432), mais reste derrière lui en termes de livraisons avec 629 appareils, contre 723 pour l’américain.

Plus forte hausse du CAC 40, l'action Carrefour s’adjuge 2,74% à 25,11 euros dans le sillage de l’allemand Metro, numéro quatre européen de la distribution, qui a fait état d’une contraction moins marquée que redoutée de ses ventes au quatrième trimestre. L’indice Stoxx Europe 600 de la distribution signe la plus forte hausse sectorielle avec un gain de 2%.

Le secteur automobile poursuit sa progression. Renault engrange 1,43% à 60,23 euros, Peugeot 2,74% à 10,89 euros, Michelin 1,98% à 77,26 euros et Valeo 1,50% à 111,40 euros. Les valeurs cycliques bénéficient généralement des anticipations d’un geste de la BCE le 22 janvier.

Danone est stable à 54,21 euros. Nomura a dégradé la valeur d’ « achat » à « neutre ». A contrario, Morgan Stanley est passé de « pondération en ligne » à « surpondérer » sur Veolia Environnement et Suez Environnement.

Le premier s’adjuge 3,12% à 15,06 euros et le second 2,44% à 14,93 euros.

Parmi les autres notes d’analystes, Exane BNP Paribas a dégradé Gemalto de « neutre » à « sous-performance », en estimant notamment que la récente progression du titre est injustifiée au regard des perspectives du groupe. L’action plie de 1,30% à 67,35 euros.

Sur le front des matières premières, le baril de Brent de la mer du Nord abandonne 2,8% à 45,90 dollars après avoir touché un nouveau plus bas de près de six ans (mars 2009) à 45,20 dollars. Le brut léger américain de qualité WTI est sous le seuil des 45 dollars pour la première fois depuis avril 2009.

Sur le Forex, la parité euro/dollar est en baisse de 0,27% à 1,1801 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.