Les marchés clôturent sur une note contrastée

La Bourse de Paris a gagné du terrain hier (+1,18%) pour terminer à 4 228,24 points dans un volume d'échanges assez peu étoffé de 3,5 milliards d'euros,  parvenant à rebondir au terme d'une séance très erratique et marquée par une nouvelle baisse des prix du pétrole.

Les marchés clôturent sur une note contrastée

L'opérateur de la Bourse de Paris, Euronext, a rendu à l'ouverture un hommage aux victimes des attentats de la semaine dernière, en présence de journalistes de la presse financière.

Parmi les autres marchés, Francfort a gagné 1,38% tandis que Londres a terminé stable. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,36%.

Le marché parisien a fait preuve de beaucoup de volatilité, accélérant fortement dans la matinée, avant de perdre brusquement du terrain dans l'après-midi, puis de se reprendre en fin de journée.

Le marché, qui n'a eu aucun indicateur économique à suivre en séance, est resté soutenu par la conviction que la Banque Centrale Européenne (BCE) va lancer un vaste programme de rachat d'actifs lors de sa réunion du 22 janvier, pour lutter contre la déflation, tout en s'interrogeant sur ses modalités.

En outre, les prix du pétrole ont ouvert en forte baisse lundi à New York, poursuivant leur dégringolade vers des niveaux plus vus depuis presque six ans en raison d’une note peu encourageante de Goldman Sachs.

La banque a considérablement abaissé ses prévisions de cours pour les mois à venir, estimant notamment que la baril de brut baisserait à New York à 41 dollars dans trois mois, et à 39 dollars d'ici six mois, contre respectivement 70 dollars et 75 dollars estimés auparavant.

Dans ces conditions Wall Street a fini en repli, le Dow Jones a perdu -0,54% à 17 640,84 points, de même que le Nasdaq, -0,84% à 4 664,71 points et l'indice élargi S&P 500 a reculé de -0,81% à 2 028,26 points.

Parmi les valeurs, le secteur pétrolier a souffert à l'image de Vallourec (-3,85% à 19,38 euros), CGG (-3,68% à 4,69 euros), Technip (-3,97% à 45,87 euros) et Maurel et Prom (-3,04% à 6,99 euros). En revanche, Total a pris 0,52% à 41,28 euros, après avoir nettement reculé en cours de séance.

Arkema a pris 2,65% à 54,65 euros, profitant d'un relèvement de recommandation par Citigroup, tout comme Peugeot PSA Citroën (+3,62% à 10,60 euros) par Bank of America-Merrill Lynch.

Alcatel-Lucent a souffert (-2,46% à 2,86 euors) d'un abaissement de recommandation par Bankf of America-Merrill Lynch.

Sanofi a gagné 1,40% à 75,93 euros. L'Agence européenne des médicaments (EMA) va examiner la demande d'autorisation de mise sur le marché d'un anti-cholestérol du groupe pharmaceutique français et de son partenaire américain Regeneron.

Orange a pris 3,01% à 14,39 euros après avoir annoncé qu'il avait engagé des discussions pour étudier la reprise de 100% du capital de Cloudwatt, entreprise française spécialisée dans l'informatique en nuage, qu'il détient avec la caisse des dépôts et Thales.

Europacorp a bondi (+5,61% à 4,71 euros), la société de production et de distribution de Luc Besson profitant du classement en tête du box-office américain de son film d'action "Taken 3".

Enfin, Erytech Pharma a fortement progressé (+7,78% à 29,10 euros), après l'annonce de son entrée en Bourse aux Etats-Unis destinée à élargir sa base d'actionnaires dans ce pays.

Sur le marché des changes, l'euro baissait légèrement  face au dollar dont l'essor était freiné par quelques inquiétudes sur un ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis, mais la monnaie unique restait sous la pression des attentes sur de nouvelles mesures de relance monétaire.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1834 dollar, contre 1,1842 dollar vendredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.