Les marchés se stabilisent avant les résultats trimestriels

La Bourse de Paris recule légèrement de 0,36% à 4684,50 points dans un volume de 920 millions d’euros.

Les marchés se stabilisent avant les résultats trimestriels

L’indice parisien se stabilise après avoir enregistré la semaine dernière une progression de plus de 5%, sa meilleure semaine depuis janvier. Le marché est attentiste, à l’image des faibles volumes échangés, avant la publication des résultats trimestriels de plusieurs entreprises cette semaine.

Ailleurs en Europe, le Dax se stabilise (+0,13%), le Footsie Londonien (-0,41%) et l’Eurostoxx 50 (-0,31%) sont en légère baisse.

Du point de vue microéconomique, les Banques sont à l’honneur aux Etats-Unis avec les publications de JPMorgan Chase, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Bank Of America, Citigroup et Wells Fargo. D’autres entreprises s’essayeront également à cet exercice dont notamment Intel et Johnson & Johnson, fortement pondérées au Dow Jones.

A l’échelle nationale, trois entreprises du Cac 40 publieront leurs résultats cette semaine : LVMH après la clôture ce lundi, Accor ce mardi et enfin Carrefour ce vendredi.

Ces résultats seront suivis de très près, notamment ceux des entreprises exposées au ralentissement de la Chine et des pays émergents, malmenées au troisième trimestre.

Du point de vue macroéconomique, Stanley Fischer, vice-président de la Fed, a confirmé dimanche que le scénario privilégié par le conseil politique monétaire était une remontée des taux avant la fin de l’année. Il a averti tout de même que ce resserrement monétaire pourrait être reporté à 2016, alimentant les spéculations autour de cette échéance.

Dans ce sens, trois membres de la Réserve fédérale américaine s’exprimeront ce lundi : Dennis Lockhart, président de la Fed d’Atlanta, suivi par Charles Evans (Fed de Chicago) et le gouverneur Lael Brainard.

Du côté des statistiques, aucun indicateur économique ne sera publié ce lundi.

Du côté des valeurs, Arcelor Mittal progresse de 2,01% à 6,08 euros, après que Glencore ait annoncé son intention de vendre deux mines de cuivre afin d’assainir sa situation financière.

EDF confirme son envie de conserver le contrôle d’Edison en Italie. Le titre poursuit sa progression en s’appréciant de 2,20% à 17,87 euros.

Citigroup est passé de « neutre » à « vendre » sur Technip (-3,76% à 48,37€).

Enfin, Safran recule de 4,13% à 68,07 euros en raison de l’ouverture d’une enquête par la Commission européenne, qui vise à déterminer si les compagnies aériennes subissent des pressions de la part des équipementiers pour les contrats de maintenance.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,21% à 1,1383$. L’euro toujours en hausse face à un dollar affaibli par les propos de Stanley Fischer qui n’exclut pas un report de la remontée des taux à l’année prochaine.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.