Les marchés mondiaux terminent en ordre dispersé, l'inquiétude demeure

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a terminé en territoire positif (+1,44% à 4.664,59 points) dans un volume d'échanges peu étoffé de 3,6 milliards d'euros.

Les marchés mondiaux terminent en ordre dispersé, l'inquiétude demeure

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,31% et Londres 1,35%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,12%.

Le marché parisien a  gagné du terrain dès l'ouverture, au point de gagner près de 3% dans l'après-midi. Il s’est par la suite replié, en raison d'un début de séance poussif de Wall Street.

Le fait que le CAC 40 ait perdu un peu de souffle en fin de séance est pourtant le signe que l’inquiétude reste de mise, avant la réunion de la Fed la semaine prochaine.

Les investisseurs ont cependant salué les initiatives prises au Japon, avec une réduction de la fiscalité pour les entreprises, l'indice Nikkei 225 a progressé de +7,71% madi en conséquence!

La hausse est surtout expliquée par l'apaisement des craintes à l'égard de la Chine, après l'excès de pessimisme des derniers jours. Pékin vient d'ailleurs d'annoncer une augmentation des dépenses publiques et des avantages fiscaux pour soutenir la croissance.

Du côté des Etats-Unis, Wall Street a baissé perdant son allant après une ouverture en hausse, le Dow Jones a perdu 1,45%, le Nasdaq 1,15% et l'indice S&P 500 a reculé de 1,39% à 1.942,04 points.

Sur le marché parisien, les valeurs industrielles ont profité de l'optimisme sur l'Asie. Valeo a pris 3,38% à 119,40 euros, Renault 2,75% à 76,16 euros, PSA Peugeot Citroën 1,80% à 15,80 euros et Alcatel-Lucent 3,21% à 3,15 euros.

Sopra Steria a de son côté été soutenu (+6,41% à 97,25 euros) par une note de Société Générale.

Assystem a bondi (+8,57% à 18,74 euros) après avoir réalisé au premier semestre un résultat net part du groupe presque doublé et visé une amélioration de ses marges au second semestre.

Alstom a perdu 0,26% à 28,94 euros après sa récente hausse et au lendemain du feu vert donné par la Commission européenne au rachat de ses activités énergétiques de General Electric. L'actionnaire du groupe industrielle Bouygues a lâché 0,14% à 34,65 euros.

Scor a pris 1,86% à 31,81 euros. Le réassureur français s'est dit "en bonne voie" pour atteindre les objectifs de son plan stratégique couvrant la période 2013/2016.

Sur le marché des changes, l'euro restait presque stable mercredi face au dollar. Vers 23H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1205 dollar, contre 1,1202 dollar mardi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.