Le CAC atteint un nouveau sommet grâce à Wall Street

La Bourse de Paris a clôturé en légère progression lundi et atteint un nouveau sommet depuis juin 2008 dans une séance morne en raison de l’absence de nombreux investisseurs du lundi de Pentecôte, férié en France.

Le CAC atteint un nouveau sommet grâce à Wall Street

L'indice CAC 40 a pris 0,17 % à 4 589,12 points, dans un volume d'échanges faible de 1,8 milliard d'euros. Le DAX a engrangé 0,21 % à 10 008,63 points et le FTSE 100, 0,24 % à 6 875 points.

En raison d’un nouveau jour férié en France, la séance a été peu agitée sur le marché parisien, l’indice phare de la bourse de Paris parvenant cependant à établir un nouveau record en toute fin de séance grâce à la bonne tenue de Wall Street.

Les indicateurs publiés hier sont restés sans effet sur la tendance. En Asie, la croissance de l'économie japonaise au premier trimestre a été revue en légère hausse et en Chine, l’excédent commercial a fortement rebondi grâce à la vigueur de ses exportations. En zone euro, l’indice Sentix qui mesure le sentiment des investisseurs a reculé contre toute attente. Les investisseurs dans la zone euro sont plus pessimistes qu'il y a un mois concernant la situation économique actuelle et celle des six prochains mois.

Toutefois, si les investisseurs ont éprouvé le besoin de reprendre leur souffle hier après la raisonnable euphorie qui a gagné les marchés en fin de semaine, la tendance haussière reste de mise sur les marchés.

Les mesures de soutien à l'économie annoncées jeudi dernier par la BCE, notamment la baisse des taux et des prêts aux banques ainsi que les chiffres du chômage américain ont permis au marché parisien de reprendre le chemin de la hausse et de s’affranchir du niveau des 4 500 points sur lequel il butait depuis plusieurs semaines.

Outre-Atlantique, les bons chiffres en provenance d’Asie ont été mieux accueillis par les investisseurs, ces derniers voyant dans les dernières données publiées au Japon et en Chine, un signal net de la reprise de l’économie mondiale.

Les indices américains ont aussi été portés par l’actualité des fusions et acquisitions. Le groupe Merck a annoncé lundi le rachat de son compatriote Idenix Pharmaceuticals et Analog Devices, celui de son compatriote Hittite Microwave. Dans le même temps, les investisseurs ont pris acte de la victoire de Tyson Foods sur Pilgrim's Pride dans l’acquisition de la société Hillshire pour 7,7 milliards de dollars hors dette. Enfin, Family Dollar s'est en effet envolé de 13,37% à 68,62 dollars après l'annonce vendredi soir d'une prise de participation de l'investisseur activiste américain Carl Icahn.

Le Dow Jones et le S&P 500, sans coup férir, ont atteint de nouveaux sommets. Le Dow a grappillé 0,11 % à 16 943,10 points, le S&P 0,09 % à 1 951,27 points et le Nasdaq, 0,34 % à 4 336,24 points.

Parmi les valeurs françaises, BNP Paribas, toujours sous le coup d'une éventuelle lourde sanction financière aux Etats-Unis, a progressé de 0,79% à 52,32 euros, Crédit Agricole de 0,29% à 11,95 euros et Société Générale, de 0,53% à 44,62 euros.

Michelin a reculé de 0,66% à 91,84 euros, après avoir annoncé son intention d'acquérir pour 440 millions d'euros la société brésilienne Sascar, spécialisée dans la gestion via internet de flottes de poids-lourds.

Air France-KLM a abandonné 0,26% à 11,69 euros, alors que les intentions de son partenaire Etihad Airways se font plus précises concernant Alitalia.

Thales s’est replié de 1,10% à 46,48 euros, après avoir annoncé la future acquisition des activités spatiales de la société anglaise Systems Engineering & Assessment (SEA) pour un montant non communiqué.

Gecina a perdu 2,93% à 107,70 euros. La société a annoncé que la foncière espagnole Metrovacesa avait cédé sa participation de 26,74% dans le groupe immobilier français auprès de plusieurs investisseurs institutionnels au pris de 92 euros le titre.

Enfin, CS Communication et Systèmes s'est envolé de 51,46 % à 3,12 euros après l'annonce d'un renforcement des liens entre la société spécialisée dans la sécurité informatique et son grand partenaire Sopra.

L’Euro a reculé à 1,3594 dollar. L’or est a reculé de quelques cents à 1 252,31 dollars l’once alors que le WTI, échéance juillet 2014, a bondi à 104,55 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.