Les marchés terminent en ordre dispersé

La Bourse de Paris a achevé en baisse lundi une séance dépourvue de rendez-vous majeur, après avoir bénéficié la semaine dernière des annonces de la BCE.

Les marchés actions préservent leurs gains

L'indice CAC 40 a cédé 0,26% à 4 474,93 points, dans un faible volume d'échanges de 2,4 milliards d'euros.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,11%, Londres reculant pour sa part de 0,30%. De son côté, l'Eurostoxx 50 a perdu 0,24%.

Le marché s'est accordé un peu de répit après avoir engrangé 2,41% la semaine dernière, en grande partie grâce aux mesures de la Banque Centrale Européenne (BCE).

Cependant l’attention est désormais portée de plus en plus au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, prévu le 18 septembre, même si les conséquences sur les marchés sont pour l'heure cantonnées à la devise britannique. Pour la première fois, un sondage a montré que le oui est devancé par le non.

Outre-Atlantique, les indices de Wall Street ont terminé en ordre dispersé, un recul des valeurs de l'énergie ayant entraîné le Dow Jones et le S&P 500 modérément dans le rouge, tandis que le Nasdaq Composite a clôturé en hausse, soutenu par certaines valeurs High Tech.

L'indice Dow Jones a perdu 0,15% à 17 111,42 points. L'indice S&P 500 a cédé 0,31% à 2 001,54 points. L'indice Nasdaq Composite a pris 0,20% à 4 592,29.

Parmi les valeurs, Air France-KLM a terminé en baisse de 0,27% à 8,10 euros. Le groupe a annoncé une hausse de 3,1% de son trafic passagers en août tiré par toutes les régions du monde, alors que le cargo a reculé de 1,7%.

Areva a été indifférent (-0,04% à 12,31 euros) à la signature d'un contrat d'environ 300 millions d'euros avec la compagnie publique d'électricité sud-africaine Eskom.

L'Oréal a reculé (-1,01% à 127,20 euros). Le groupe a annoncé l'acquisition, pour un montant non communiqué, du groupe brésilien Niely Cosmeticos.

Yahoo a pris 5,6%, dans l'anticipation de l'introduction en Bourse d'Alibaba Group Holdings, dont le site internet détient 22,4% du capital.

Sur le marché des changes, l'euro est descendu sous la barre des 1,29 dollar, la monnaie américaine profitant d'un regain d'intérêt généralisé, tandis que la livre sterling souffrait de la montée du camp du "oui" au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.