Les marchés attentifs au sondage visant l'Ecosse

La Bourse de Paris évolue sans direction dans un marché qui s’interroge sur la portée d’un sondage donnant le « oui » à l’indépendance de l’Ecosse gagnant pour la première fois.

Les marchés actions préservent leurs gains

A la mi-séance, le Cac 40 cède 0,32% à 4 472,23 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien perd 0,58%, le Dax de la Bourse de Francfort perd 0,12% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro plie de 0,39%. Le contrat future septembre sur indice Dow Jones baisse de 0,15%.

A l’instar des autres places européennes, la Bourse de Paris évolue sur une note indécise à la suite d’un sondage YouGov publié par le Sunday Times donnant les partisans du « oui » à l’indépendance de l’Ecosse en tête pour la première fois avec 51% des intentions de vote à une semaine du scrutin. Il y a un mois, le « non » l’emportait encore de 22 points.

Sur le volet macroéconomique, l’Allemagne a dégagé un excédent commercial record de 22,2 milliards d’euros en juillet, contre 16,4 milliards en juin. La Banque de France a confirmé tabler sur une croissance de 0,2% du PIB de l’Hexagone au troisième trimestre. Son indice du climat des affaires s’est quant à lui apprécié de 1 point à 97 dans l’industrie et d’également 1 point à 94 dans les services.

L'économie japonaise s'est contractée à un rythme annualisé de 7,1% lors du trimestre avril-juin, soit davantage que la baisse de 6,8% initialement annoncée, en raison d'une diminution plus forte que prévu des investissements et des dépenses de consommation.

En Chine, les exportations ont augmenté plus que prévu en août tandis que les importations reculaient de façon inattendue, portant l'excédent commercial de la Chine à un record pour le deuxième mois de suite.

Du côté des valeurs, L’Oréal perd 1,21% à 126,95 euros. Le numéro un mondial des cosmétiques a annoncé ce matin le rachat du brésilien Niely Cosmeticos, spécialisé dans la coloration capillaire.

Airbus Group plie de 1,42% à 48,49 euros. Le groupe a refusé de commenter les informations de presse selon lesquelles il prévoit de céder à Dassault Aviation sa participation de 10% dans le constructeur aéronautique français.

Société Générale gagne 0,48% à 41,61 euros. Mediobanca a relevé l’action de la banque de « neutre » à « surperformance ». Parmi les autres notes d’analystes, Kepler Cheuvreux est passé de « alléger » à « achat » sur ArcelorMittal et a relevé le secteur des semi-conducteurs à « surpondérer ».

Air France-KLM engrange 0,46% à 8,67 euros. Le transporteur a annoncé une hausse de 3,1% de son trafic passagers en août. Le coefficient d’occupation augmente de 1,1 point à 89%.

Club Méditerranée prend 0,14% à 21,33 euros. Le groupe de loisirs a accusé une baisse de 4% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre. Les réservations d’été ont par ailleurs reculé de 5,4% au 31 août, plombées par la zone Europe-Afrique.

EDF prend 0,18% à 25,44 euros. Les tarifs régulés de l’électricité pourraient augmenter de 2% à compter du 1er octobre, rapporte Le Journal du Dimanche.

Iliad repart de l’avant avec un gain de 3,09% à 170,25 euros. Le câblo-opérateur américain Dish a récemment fait part de son intérêt pour T-mobile US, rapporte Bloomberg en citant des sources proches du dossier.

Enfin, Carmat avance de 0,55% à 90,18 euros. Le groupe a confirmé avoir implanté un deuxième cœur artificiel et dit prévoir la poursuite de ses essais sur deux autres patients.

Sur le marché des changes, l'euro reste sous la barre des 1,30 dollar, à 1,2943, près de son plus bas de 14 mois touché la semaine dernière à la suite des nouvelles mesures de soutien à la croissance de la Banque Centrale Européenne.

La livre sterling quant à elle, s'échange à 1,6115 dollar, à ses plus bas niveaux depuis le mois de novembre dernier. ​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.