Le CAC recule après son rebond de la veille

La bourse de Paris a fini en légère baisse vendredi après son fort rebond de la veille dans une séance calme en raison de la fermeture de Wall Street.

Le CAC recule après son rebond de la veille

Le CAC 40 a perdu 0,47 % à 4 468,70 points dans un volume d’échange de moins de 2 milliards d’euros, le DAX 0,20 % à 10 009,08 points alors que le Footsie grignotait 0,01 % à 6 866,05 points.

Après avoir ouvert en baisse, le CAC 40 a tranquillement navigué au sein d’une fourchette d’une dizaine de points tout au long de la journée, avant de subitement fléchir lors de la dernière demi-heure de cotation.

Le marché parisien est resté particulièrement calme ce vendredi en raison de la fermeture de Wall Street, pour le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine.

Dans ce contexte et en raisons de l’absence de nombreux investisseurs, les informations macroéconomiques du jour sont passées inaperçues. Les commandes industrielles en Allemagne au mois de mai ont reculé au-delà du consensus de 1,7 % contre 1,2 % pour ce dernier alors que les immatriculations de voitures neuves en Europe de l’Ouest ont progressé de 3,9 % en juin.

La semaine qui s’ouvre sera pauvre en indicateurs économiques de premier plan, notamment aux États-Unis. Toutefois, les investisseurs regarderont de près mercredi le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine.

C’est plutôt l'actualité microéconomique qui pèsera sur les marchés avec l’ouverture de la saison des résultats d’entreprises pour le deuxième trimestre aux Etats-Unis qui débutera par ceux du géant de l'aluminium Alcoa et de la banque Wells Fargo. Pour de nombreux analystes, soit les résultats sont de bonnes factures et cela pourrait permettre au marché de poursuivre son ascension, soit ils sont en dessous des attentes et alors, les indices pourraient de nouveau corriger alors que ces derniers naviguent à leurs plus hauts historiques  de l’année.

Parmi les valeurs françaises, Alstom a progressé de 0,86% à 26,30 euros alors que l’Autorité des marchés financiers a prévenu que le gouvernement et Bouygues, actionnaire à 29,4% d'Alstom, agissaient « de concert » dans le dossier Alstom et s'exposaient donc au risque de dépasser à eux deux le seuil des 30% du capital, les obligeant de fait à légalement déposer un projet d'OPA

EDF a pris 0,60% à 23,47 euros malgré le démenti opposé par Ségolène Royal aux informations du Parisien selon lesquelles les tarifs de l’électricité augmenteront de 30 euros pour les foyers et de 45 euros pour les entreprises cet automne.

Les valeurs bancaires ont souffert. Société générale a perdu 2,43% à 39,2 euros, Crédit Agricole 0,61% à 10,64 euros et BNP Paribas 2,05% à 50,20 euros alors que Standard & Poor’s a confirmé la note long terme A+ de la banque mais avec une perspective négative en raison de l’impact de l’amende de près de 9 milliards de dollars que va devoir payer la banque aux Etats-Unis.

Adocia s’est envolé de 10,5% à 15 euros, après que  Kepler eut confirmé sa recommandation « Achat » et son objectif de cours de 25 euros.

De même, JCDecaux prenait 0,93 % à 28,36 euros après un relèvement de recommandation de « sous-pondéré » à « neutre » précédemment par la banque HSBC.

Enfin, Trigano a bondi de 9,13 % à 20,09 euros après l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre de son exercice décalé et la confirmation de la recommandation à « Achat » par la Société Générale avec un objectif de cours à 24 euros.

L’Euro a poursuivi son repli à 1,3595 dollar. L’or est resté stable à 1 320,52 dollars l’once alors que le WTI, échéance août 2014 reculait à 103,76 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.