L'inquiétude demeure

Malgré une ouverture en hausse de plus de 1%, le CAC 40 évolue de nouveau en territoire négatif, abandonnant -0,62% à 4494,5 points à la mi séance.

L'inquiétude demeure

Les places boursières du Vieux Continent sont également en baisse, à l'instar de DAX 30 allemand (-0,68%), et de l'Euro Stoxx 50 européenne (-0,51%).

Le décrochage des marchés actions chinois hier suite à des statistiques décevantes a ravivé auprès des investisseurs le souvenir de la chute de l'été dernier. Le contexte géopolitique tendu au Moyen Orient pèse également sur la confiance des intervenants.

Au niveau macroéconomique, Eurostat a indiqué que l'inflation au sein de la zone euro s'était élevée à +0,2% sur un an glissant. Il s'agit de la seule donnée significative de cette séance, avant la publication de nombreux chiffres ces jours prochains, dont le compte rendu de politique monétaire de la BCE, ainsi que l'indice ISM des services et les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

Parmi les variations significatives du jour, ArcelorMittal (+2,53% à 3,815€) a rebondit au lendemain de sa chute de plus de 4%.

Bouygues (+1,20% à 37,60€) poursuit sa progression après qu'Orange (+0,92% à 15,34€) ait confirmé être en discussion en vue d'un rachat de l'activité télécoms. Cette perspective ravive l'intérêt pour les autres valeurs du secteur, à l'instar de Numericable-SFR (+9,10% à 36,16€) et Iliad (+2,67% à 226,90€).

A l'opposé, Technicolor (-7,08% à 6,99€) enregistre pour l'heure la plus forte baisse du SRD, après que JPMorgan ait réduit son avis sur le titre.

Technip (-5,33% à 42,975€) souffre pour sa part d'une dégradation de la part de Bernstein, dont l'objectif de cours a été abaissé à 40€.

Les valeurs du luxe sont comme hier à la peine, à l'instar de Hermès (-3,73% à 299,55€), Kering (-1,10% à 150,15€) et LVMH (-0,47% à 138,55€).

Du côté des devises, la monnaie unique européenne (-0,65% à 1,0753$) poursuit son recul face au dollar américain et au yen (-1,15% à 127,84 JPY).

S'agissant des matières premières, l'once d'or (+0,61% à 1079,70$) continue de profiter de son statut de valeur refuge, à la différence du baril de brent (-0,82% à 37,41$) qui reste sous pression.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.