Le CAC 40 clôture en hausse

Sur la bourse de Paris, l’indice phare CAC 40 a clôturé hier en hausse de +0,12% à 4453,56 points, dans un faible volume d’échanges de 1,915 milliards d’euros.

Le CAC 40 clôture en hausse

Concernant les autres places européennes, le FTSE 100 de Londres a progressé de 1,22 % à 6983,52 points et l’EUROSTOXX 50 a perdu -0,12% à 2998,50 points. L’indice allemand DAX 30 n’a pas côté hier pour cause de jour férié.

Les bourses européennes se sont montrées timides en ce début du mois d’octobre, principalement à cause du secteur bancaire qui continue de monopoliser l’attention des intervenants. Les investisseurs restent prudents concernant le sort réservé à la Deutsche Bank concernant la gestion de son amende initiale de 14 milliards de dollars par le gouvernement américain.

Aux Etats-Unis, le S&P 500 a perdu -0,33% (2161,20 points), le NASDAQ 100 a également baissé de -0,19% (4866,63 points) tout comme le Dow Jones avec -0,30% (18 253,85 points).

Hier, les indices des Directeurs d’Achat (PMI) du secteur manufacturier pour l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et la zone euro sont tombés. L’Indice allemand s’est révélé conforme au consensus Bloomberg à 54,3. Il en est de même pour l’indice de la zone Euro à 52,6 (anticipation du consensus à 52,6). L’indice manufacturier britannique est supérieur aux prévisions à 55,4 (consensus Bloomberg à 52,1) tout comme l’indice français, qui atteint 49,7 (contre 49,5 selon Bloomberg).

L’indice PMI manufacturier américain de l’ISM s’inscrit dans le même sillage en atteignant 51,5 (consensus Bloomberg à 50,3). L’indice PMI Markit a également été dévoilé, légèrement supérieur aux attentes à 51,5 (consensus Bloomberg à 51,4).

Du côté des statistiques macroéconomiques, la banque centrale d’Australie (RBA) a décidé de conserver ses taux d’intérêt à 1,50%, comme prévu par le consensus Bloomberg. L’évolution du taux de chômage pour l’Espagne sera connue à 9h00 (consensus Bloomberg à 23,3 K). Le Royaume-Uni publiera l’indice des Directeurs d’Achat du secteur de la construction (PMI) de septembre (consensus Bloomberg à 49,0). La Banque Centrale d’Inde fera également connaître sa décision sur ses taux d’intérêt directeurs (consens Bloomberg à 6,50%).

Sur les secteurs du Stoxx Europe 600, les plus fortes hausses sont les services financiers (+1,22%), les ressources naturelles (+0,52%) et le secteur pétrole & gaz. Les plus fortes baisses sont les services (-0,56%), les télécommunications (-0,25%) et les médias (-0,20%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les plus fortes hausses sont Cap Gemini (+1,98% à 88,91€), Danone (+1,68% à 67,16€) et Air Liquide (+1,24% à 96,63€). Les trois plus fortes baisses sont Vivendi (-1,64% à 17,65€), Peugeot (-1,29% à 13,42€) et Axa (-1,08% à 18,73€).

Du côté des recommandations des brokers, HSBC a dégradé le titre Orange de la position « achat » à celle de « conserver ».

Société Générale conseille de conserver le titre français Technicolor avec un objectif à 6,30€.

Concernant Schneider Electric, Berenberg remonte sa cible de 68 à 72€.

Sur le marché des changes, lundi vers 22h00, l’euro valait 1,1214 dollar contre 1,123 dollar vendredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.