Hésitation : situation des marchés à la mi-séance

À 12h00, l’indice CAC 40 consolide et baisse de -0,52% à 4347,41 points, dans de volumes toujours très faibles à 950 millions d’euros.

Hésitation : situation des marchés à la mi-séance

Les autres places européennes évoluent sur une note négative à leur tour. Le DAX 30 abandonne de -0,76%. L’EuroStoxx 50 baisse de -0,84%, et le FTSE 100 londonien chute de -1,25%.

Les places boursières asiatiques ont consolidé cette nuit avec un marché japonais toujours au repos, cette fois-ci pour la fêté de la verdure « Midori no Hi ». Le Shanghai Composite chinois s’est légèrement incliné de -0,05%. Le Hang Seng 100 de la Bourse de Hong Kong a baissé de -0,47%.

Du côté des matières premières, le pétrole brut est en baisse à la mi-séance. Le Brent de la mer du Nord perd -0,44% à 45,03$. Même situation pour le WTI américain qui abandonne -0,46% à 43,70$. A noter que les niveaux de stocks américains de pétrole brut (API) pour le mois de mai, sont ressortis hier à 1,265 millions de barils, contre des estimations de 500 000 milles.

Du côté des statistiques, l'indice des directeurs d'achat (PMI) du secteur de la construction anglais est ressorti en baisse de deux points à 52 points, pour le mois d’avril. En Nouvelle-Zélande, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de +1,2% pour le premier trimestre 2016.

Nous suivrons cet après-midi une batterie de statistiques américaines. À 14h15, la variation mensuelle du secteur de l'emploi privé non-agricole est attendue à 196000. À 16h00, l'Indice des directeurs d'achat du secteur non-manufacturier (PMI) de l'Institut de Gestion des Approvisionnements (ISM) est estimé à 54,7 points, pour le mois d’avril. À 16h30, la variation hebdomadaire du nombre de barils de pétrole brut répertoriée par l'Administration de l'Information sur l'Energie (EIA) est espérée à 1,695 millions de barils.

Du côté des valeurs, Deutsche Telekom a annoncé aujourd’hui une hausse de +13% de son excédent brut d'exploitation au premier trimestre 2016. L'EBITDA ajusté est ressorti à 5,16 milliards d'euros. Cependant, cela n’a pas empêché la valeur d’abandonner -1,61% à la mi-séance.

Pour l’indice parisien, Société Générale signe la plus forte hausse et progresse de +3,12% à 33,85€, porté par ses résultats trimestriels meilleurs que prévu. Le groupe chimique a dégagé un bénéfice net de 924 millions d’euros, en hausse de +6,5%, au-delà des attentes. Les trimestriels de Legrand ont aussi été salués par le marché. L’action est en hausse à la mi-séance de +2,20% à 49,64€. BNP Paribas poursuit son rebond et s’apprécie de +0,69% à 45,78€.

Du coté des baisses, Veolia chute de -3,90% à 20,07€. Saint-Gobain cède -2,94% à 38,33€ et Air Liquide abandonne -1,59% à 96,03€.

Sur le marché des devises, l’euro marque un repli face au dollar de -0,15% à 1,1482 USD.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.