L'hésitation domine avant la réunion de la BCE demain

La Bourse de Paris a terminé hier en légère hausse de 0,25% 4.388 points dans un volume d'échanges peu étoffé de 3 milliards d'euros, suivant de près l'évolution du prix du pétrole tout en restant prudente à deux jours d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

L'hésitation domine avant la réunion de la BCE demain

Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 0,30% mais Londres a pris 1,29%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a gagné 0,17%.

Le marché a beaucoup hésité tout au long de la séance, démarrant en nette hausse avant de faiblir en fin de matinée, puis de se relancer dans l'après-midi.

Le CAC 40 a du mal à dépasser les 4.400 points faute de bonnes nouvelles économiques et dans l'attente de la réunion de la BCE, qui sera le principal événement de la semaine.

Outre-Atlantique, Wall Street a terminé en hausse, soutenue par de bons chiffres sur les dépenses des Américains dans le secteur automobile et un indicateur américain encourageant: le Dow Jones a battu un nouveau record et gagné 0,58%, le Nasdaq prenant 0,60% et l'indice élargi S&P 500 est monté de 0,64% à 2.066 points.

Parmi les valeurs, le secteur pétrolier et parapétrolier a profité d'un prix du baril qui limite un peu la casse. Total a pris 3,41% à 46,16 euros, Technip 0,67% à 52,32 euros, Maurel et Prom 1,48% à 7,82 euros et CGG 1,62% à 7,95 euros.

Les valeurs industrielles ont tiré vers le bas le marché, sur fond d'incertitudes avant la BCE.

Renault a perdu 2,43% à 62,54 euros, Valeo 1,75% à 98,25 euros, Schneider Electric 0,99% à 64,72 euros, Alcatel-Lucent 1,06% à 2,80 euros.

Numericable-SFR a été porté (+2,41% à 35,31 euros) par le début de suivi de la valeur par Deutsche Bank avec une recommandation à "acheter" et un objectif de prix à 39 euros.

Dassault Aviation a pris 7,98% à 1.084,95 euros. L'Inde et la France ont promis de conclure rapidement la vente de 126 Rafale à l'Inde, un contrat géant en négociations depuis janvier 2012 qui constituerait un premier succès pour l'avion de chasse de Dassault à l'exportation.

Neopost a dégringolé (-16,08% à 48,00 euros) en raison de l'abaissement de ses perspectives 2014. Le titre était en outre affecté par un abaissement de recommandation par Société Générale.

Sur le marché des changes, l'euro reculait face à un dollar attirant les cambistes avant une réunion de la BCE jeudi et un rapport sur l'emploi aux États-Unis vendredi de nature à mettre en lumière les divergences de leur politique monétaire.

Vers 22H00 GMT, la monnaie unique européenne valait 1,2381 dollar, contre 1,2469 dollar lundi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.