CAC 40 : un marché atone

Lors de la séance d’hier, les principales places boursières européennes ont toutes terminé dans le rouge. 

CAC 40 : un marché atone

À Paris, l’indice CAC 40 a clôturé en baisse de -0,09% à 4891,29 points, dans un volume d’échanges de 3,25 milliards d’euros. Le FTSE 100 londonien s’est délesté de -0,42% à 7271,37 points. L’Euro Stoxx 50 a perdu -0,16% à 3333,96 points. Enfin, le DAX allemand a chuté de -0,42% à 11 947,83 points.

Aux Etats-Unis, le Nasdaq Composite a terminé en baisse de -0,43% à 5835,51 points. Le S&P 500 a très légèrement progressé de +0,04% à 2363,81 points. Le Dow Jones Industrial Average a lui aussi grappillé quelques points avec une hausse de +0,17% à 20810,32 points.

Concernant les statistiques publiées lors de la séance d’hier, le PIB allemand pour le quatrième trimestre 2016 a progressé de +0,4% comme prévu par le consensus. L’indice de confiance des consommateurs allemands s’est pour sa part établi à 10 points.

Aux Etats-Unis, le nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage a atteint 244K, légèrement supérieur aux attentes du consensus. Les stocks de pétrole brut ont pour leur part augmenté de 564K barils.

Les principales données économiques de la journée proviendront des Etats-Unis dans l’après-midi. Nous connaîtrons l’indice Michigan de confiance des consommateurs pour le mois de février (consensus à 96 points), l’indice Michigan sur les attentes des consommateurs (consensus à 85,5 points) ainsi que le nombre de ventes de logements neufs (consensus à 570K).

Sur les secteurs du Stoxx 600, les trois plus fortes progressions ont été les télécommunications (+0,72%), les médias (+0,43%) et l’immobilier (+0,42%).

Les trois secteurs à la baisse ont été les ressources naturelles (-1,48%), les banques (-1,03%) et la chimie (-0,70%).

Concernant le palmarès du CAC 40, les trois plus fortes hausses ont été Bouygues (+4,09% à 36,015€), Airbus (+3,52% à 69,05€) et Safran (+1,95% à 65,99€). La saison des publications des résultats pour l’année 2016 se poursuit. Les résultats du groupe Bouygues ont été supérieurs aux attentes avec notamment une progression de 29% du bénéfice net part du groupe hors exceptionnels. Les investisseurs n’ont donc pas manqué l’occasion de se porter sur ce titre, ce qui lui vaut la première place du podium.

Les trois plus fortes baisses ont été Veolia Environnement (-5,78% à 15,23€), ArcelorMittal (-2,22% à 8,416€) et Crédit Agricole (-1,98% à 11,39€). Malgré la publication de résultats plutôt satisfaisants pour la société Veolia Environnement pour l’année 2016, les perspectives pour 2017 ont nettement refroidi les investisseurs. Le groupe a notamment annoncé un report de l’objectif d’EBE de 2018 à 2019 ainsi qu’une intensification de la réduction des coûts sur la période 2016-2018 (800 millions contre 600 initialement prévu).

Du côté des recommandations des brokers, JP Morgan a modifié sa recommandation sur le titre Airbus de « Neutre » à « Surpondérer » tout en passant de 68 à 88,50€.

Deutsche Bank a pour sa part légèrement rehaussé son objectif de cours sur le titre français Accor de 41 à 44€.

Macquarie a ajusté son objectif sur le titre parapétrolier Vallourec de 3,50 à 4€.

Sur le marché des changes, l’euro valait 1,0560$ hier contre 1,0540$ lors de la séance de mercredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations ci-dessus sont issues d’un prestataire externe et ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent pas un historique de nos cotations. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.