Plus haut annuel pour le CAC 40

Tous les indices européens ont terminé dans le vert lors de la séance d’hier.

Plus haut annuel pour le CAC 40

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a fortement progressé de +1,26% à 4631,94 points, dans de forts volumes d’échanges de 3,92 milliards d’euros. Cette performance permet à l’indice parisien d’inscrire un plus haut annuel et de s’extirper d’une zone de congestion qui durait depuis maintenant quatre mois.

Sur les autres places boursières, le FTSE 100 londonien s’est apprécié de +0,49% à 6779,84 points. Le DAX a pris +0,85% à 10 775,32 points. L’Euro Stoxx 50 a réalisé la meilleure performance des indices avec une augmentation de +1,57% à 3100,76 points.

De l’autre côté de l’Atlantique, le S&P 500 a progressé de +0,34% à 2212,23 points. Le Nasdaq Composite a suivi le même chemin avec +0,45% à 5333 points. Enfin, le Dow Jones Industrial Average a réalisé une hausse de +0,18% à 19 251,78 points.

Hier, l’Allemagne a publié ses commandes à l’industrie qui ont progressé de +4,9%, nettement mieux que les prévisions du consensus Bloomberg (+1,6%).

Au chapitre des statistiques économiques de la journée, une statistique outre-Rhin nous est d’ores et déjà parvenue. Il s’agit de la progression de +0,3% de la production industrielle allemande pour le mois d’octobre (consensus Bloomberg à +0,8%). Nous connaîtrons dans la matinée la production manufacturière britannique pour le mois d’octobre en glissement mensuel. Le consensus Bloomberg anticipe une progression de +0,2%.

Cet après-midi, les Etats-Unis publieront deux indicateurs importants à savoir les demandes de prêts hypothécaires de la MBA (consensus Bloomberg à -9,4%) ainsi que les stocks hebdomadaires de pétrole brut.

Sur les secteurs du Stoxx 600, les trois plus fortes progressions ont été les banques (+4,38%), les services aux collectivités (+2,77%) et l’assurance (+1,46%). Les secteurs qui ont été le plus à la peine sont les ressources naturelles (-1,04%), les services financiers (-0,67%) et le secteur du voyage et des loisirs (-0,30%).

Concernant le palmarès du CAC 40, les valeurs bancaires trustent le podium avec Société Générale (+5,76% à 43,25€), BNP Paribas (+5,15% à 58,15€) et Crédit Agricole (+3,87% à 11,27€). Les titres bancaires ont connu une séance comme ils souhaiteraient en voir plus souvent. Cette forte réaction des investisseurs sur le secteur bancaire fait suite à la publication par Morgan Stanley d’une note d’analyse. Le broker américain a modifié son avis pour passer de « Pondérer en ligne » à « Surpondérer » avec des objectifs cibles rehaussés.

Les trois plus fortes baisses ont été Technip (-1,04% à 67,26€), Airbus Group (-0,80% à 59,40€) et Sodexo (-0,78% à 102,10€). Le groupe parapétrolier français Technip a annoncé lors de la séance d’hier la validation du projet de rapprochement avec l’entreprise FMC Technologies qui évolue dans le même secteur. Cette décision des actionnaires de chaque entreprise n’a pas convaincu les investisseurs qui sont détournés temporairement du titre.

Du côté des recommandations des brokers, HSBC a abaissé son objectif cible d’Engie de 15,50€ à 13,60€.

Oddo a confirmé son avis « Achat » sur le titre Vinci et réitéré son objectif de cours sur le titre à 79€.

Morgan Stanley a rehaussé son objectif cible sur le titre Eni de 12,30 à 13,40€.

Sur le marché des changes, l’euro valait 1,0717$ hier contre 1,0764$ lors de la séance de lundi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.