Le CAC 40 toujours en congestion

La fermeture des marchés américains lors de la séance d’hier pour cause de Thanksgiving a conduit les indices européens à progresser très légèrement, dans de faibles volumes d’échanges.

Le CAC 40 toujours en congestion

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a clôturé en hausse de +0,29% à 4542,56 points, dans un très faible volume d’échanges de 1,96 milliards d’euros.

Ailleurs en Europe, le FTSE 100 londonien a grappillé +0,17% à 6829,20 points. Le DAX allemand a progressé de +0,25% à 10 689,26 points. L’Euro Stoxx a lui aussi légèrement augmenté de +0,28% à 3040,60 points.

Deux indicateurs allemands nous sont parvenus lors de la séance d’hier. L’indice IFO sur les perspectives des entreprises Outre-Rhin s’est établit à 105,5 points (consensus Bloomberg à 106 points) et l’indice IFO sur le climat des affaires est ressorti à 110,4 points (consensus Bloomberg à 110,5 points).

Au chapitre des statistiques économiques de la journée, l’indice de confiance des consommateurs français pour le mois de novembre sera publié à 8h45 (consensus Bloomberg à 98 points). Au Royaume-Uni, nous connaîtrons l’investissement des entreprises pour le troisième trimestre 2016 (consensus Bloomberg à -1%). Dans l’après-midi, les Etats-Unis dévoileront l’indice PMI des services pour le mois de novembre (consensus Bloomberg à 54,8 points).

Sur les secteurs du Stoxx 600, les trois plus fortes progressions ont été la santé (+0,86%), les ressources naturelles (+0,81%) et le secteur de la construction et des matériaux (+0,78%).

Les trois secteurs qui ont été le plus à la peine lors de la séance d’hier sont les services aux collectivités (-0,33%), les banques (-0,15%) et les télécommunications (-0,14%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les trois plus fortes hausses ont été Nokia (+2,80% à 4,041€), Essilor International (+2,36% à 98,54€) et Bouygues (+1,42% à 32,385€). Lundi dernier, le titre Nokia a annoncé la collaboration avec les Emirats Arabes Unis pour le développement de drones urbains. Cet accord devrait faire du pays du Golfe le premier au monde à autoriser les drones pour des services gouvernementaux et pour les entreprises privées. Les trois plus fortes chutes du CAC 40 ont été Pernod Ricard (-2,10% à 98,00€), Vivendi (-0,70% à 17,775€) et Renault (-0,66% à 73,34€). Pernod Ricard a été victime d’arbitrages défavorables suite à la publication de bons résultats trimestriels pour son concurrent Rémy Cointreau. Les investisseurs se sont donc détournés temporairement du titre, qui termine en dernière position du CAC 40.

Du côté des recommandations des brokers, UBS a abaissé son objectif de cours sur le titre Essilor International de 139 à 130€.

À l’inverse, UBS a rehaussé son objectif sur le titre du français Arkema de 93 à 96€.

Barclays a nettement rehaussé son objectif cible sur STMicroelectronics en passant de 6 à 8,50€.

La banque royale du Canada RBC a modifié son avis sur le groupe Eurotunnel de « Performance en ligne » à « Surperformance ».

Sur le marché des changes, l’euro valait 1,0552$ lors de la séance d’hier contre 1,0550$ mercredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.