Le CAC 40 finit dans le vert

Jeudi, le CAC 40 grappille +0,07% à 4373,22 points dans un volume d’affaires faible de 3,100 milliards d’euros.

Le CAC 40 finit dans le vert

Ailleurs en Europe, le DAX a terminé en légère hausse de +0,51% à 10431,20 points, le FTSE a pris +0,85% à 6730,30 points, et l’Eurostoxx 50 a gagné +0,41% à 2977,15 points.

Avec des évolutions de 1% dans un sens ou dans un autre depuis la fin de la semaine dernière, le Dow Jones a terminé en hausse de +0,99% à 18212,48 points, le Nasdaq Composite a pris 1,47% à 5249,69 points, et le S&P500 a gagné +1,01% à 2147,26 points.

Les faits marquants de la séance étaient les publications des indicateurs économiques contradictoires aux Etats-Unis. Le déficit de la balance commerciale s’élève à -119,9 milliards (consensus Bloomberg -120 milliards), l’indice de l’activité manufacturière de la FED de New York a reculé plus qu’attendu à -1,99% (consensus Bloomberg -1%) alors que celui de la FED de Philadelphie a bondi à 12,8 (consensus Bloomberg 1). Le niveau des prix à la production stagne comme attendu (consensus Bloomberg 0,0), la production industrielle d’août s’est repliée plus que prévu à -0,4% (consensus Bloomberg -03%), et enfin, les ventes au détail ont reculé de -0,3% (consensus Bloomberg -0,1%). Cette panoplie d’indicateurs décevante, et spécialement le recul de la vente de détail (baromètre de la consommation), semble éloigner une perspective d’une remontée des taux à court terme de la FED le 20 et le 21 septembre prochain.

En attendant les annonces de la FED et de la Banque Centrale du Japon la semaine prochaine, hier, les banques centrales britannique et suisse se sont abstenues de toute nouvelle mesure monétaire.

Au chapitre des statistiques macroéconomiques américaines, deux indices majeurs sont attendus cet après-midi : l’indice des prix à la consommation (consensus Bloomberg 1% annualisé) à 14h30, l’indice de l’université du Michigan sur la confiance des consommateurs à 16h.

Sur les secteurs du Stoxx Europe 600, un seul était en baisse, c’est celui de la chimie (-0,50%). Dans les trois plus fortes hausses nous retrouvons les Assurances (+1,24%), les Ressources Naturelles (+1,01%), et les Biens de Consommation (+1,00%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les plus fortes hausse sont Air Liquide (+1,32%), Valeo (+1,03%) et Solvay (+0,99%). Les trois plus fortes baisses sont LVMH Meot Vuitton (-2,25%), Renault (-1,56%), et Airbus Group (-1,41%).

Du côté des recommandations des brokers, Oddo réaffirme sa position « neutre » sur Danone avec un cours objectif de 63 euros.

Société Générale confirme sa position de « conserver » sur Bayer avec un objectif de cours à 12 mois de 105 euros. La Commerzbank confirme sa recommandation « achat » sur le même titre avec un objectif de cours relevé de 102 à 110 euros.

Bryan Garnier maintient sa recommandation « d’achat » avec une valeur intrinsèque de 370 euros sur Hermès International.

Exane BNP Paribas rehausse sa position sur Suez de « neutre » à « surperformance » avec un objectif de 16.50 euros.

Sur le marché des changes, Jeudi vers 21h00, l’euro valait 1,1254  dollar contre 1,1250 dollar la veille.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.