Les indices européens en légère baisse en pré-ouverture

Hier, la bourse de Paris a clôturé en hausse de +1,19% à 4446,96 points, dans un volume d’échanges de 3,264 milliard d’euros, élevé pour la période estivale.

Les indices européens en légère baisse en pré-ouverture

Tout comme l’indice parisien, les autres places européennes ont clôturé en hausse : Le DAX 30 a gagné +0,70%, le FTSE 100 a progressé de +0,39% tandis que l’indice large EuroStoxx 50 a terminé en progression de +0,69%.

Aux Etats-Unis, le S&P 500 a cédé -0,12%, le Dow Jones était à l’équilibre à -0,01% tandis que le Nasdaq Composite a contrasté en gagnant +0,58%, tiré vers le haut par de bonnes publications des sociétés technologiques américaines.

Hier l’indice de confiance allemand GfK pour le mois d’août a été publié à 10 contre 9,9 attendu par le consensus Bloomberg. Le PIB trimestriel (T2) britannique est paru à 0,6% contre une anticipation à 0,5%, (Bloomberg). Pour les Etats-Unis, les demandes de prêts immobiliers MBA sont en recul de -11,2%. Les commandes de biens durables sont parues en baisse de -4% pour juin (contre -1,4% selon Bloomberg). Les promesses de ventes ont été publiées à 0,2% (anticipation du consensus à 1,2%) et les variations de stocks de pétrole à +1,671M de barils contre une anticipation à -2,257M de barils.

Hier, la Fed a annoncé le maintien de ses taux directeurs à 0,50%. La déclaration du FOMC était très neutre, donnant lieu à des interprétations variées. Le marché l’a plutôt bien accueillie, mais dans la modération.

Aujourd’hui, l’agenda économique est assez fourni ; les données les plus importantes sont les suivantes. À 9h00 le taux de chômage en Espagne sera publié (consensus Bloomberg à 20,30%). En Allemagne paraîtront à 9h55 le taux de chômage ajusté des variations saisonnières, anticipé à 6,1% pour juillet (Bloomberg), et à 14h00 l’inflation pour juillet (consensus Bloomberg à 0,3% en glissement annuel). À 11h00, l’indice de confiance des consommateurs de la zone euro est attendu stable à -7,9 pour juillet. Cet après-midi aux Etats-Unis les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 262K et paraîtront à 14h30.

Sur les secteurs du Stoxx 600, les hausses les plus fortes ont été observées sur le secteur automobile (+2,19%), les valeurs du domaine des assurances (+1,45%) et les médias (+1,14%). Les baisses les plus fortes ont concerné le secteur de l’alimentaire (-0,91%), de la santé (-0,17%) et les services aux collectivités (-0,09%).

Le palmarès sur le CAC 40 était le suivant : en tête, Peugeot avec une très forte progression de +9,25%, suivie par LVMH à +7,48% et Valeo à 5,63%.

Les titres marquant les plus fortes baisses étaient : Pernod Ricard avec -1,27%, Capgemini à -0,80% et Essilor à -0,49%.

Les changements de recommandation des analystes étaient les suivants.

Raymond James a revu à la baisse son objectif de 189€ à 182€ pour LVMH.

Sur Alstom, Goldman Sachs a modifié sa cible de 21€ à 22€.

RBC a baissé l’objectif de cours d’Orange de 19€ à 18€.

JP Morgan et Barclays ont changé leur objectif pour M6 de 17,40€ à 18,90€ et de 16€ à 16,50€.

Sur Dassault Systèmes, Société Générale est passée de « conserver » à « achat ». Ils ont aussi dégradé Cegedim passant de « achat » à « conserver ».

UBS et Barclays ont revu leur objectif à la hausse sur UBS passant de 89€ à 94€ pour le premier et de 82€ à 89€ pour le second.

Sur le marché des changes, l’euro a progressé hier de +0,64% face au dollar américain, et valait 1,1060$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.