Les bourses européennes se replient légèrement avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a terminé la séance en baisse de -0,67%, en clôturant à 4475,39 points dans un volume d’échanges modéré de 2,8 milliards d’euros.

Les bourses européennes se replient légèrement avant l’ouverture

Les autres grands indices européens ont également clôturé unanimement dans le rouge. Le DAX 30 a reculé de -0,70%, le FTSE 100 a perdu -0,74% et l’Eurostoxx 50 s’est replié de -0,85%.

Aux États-Unis, les indices ont tous terminé à l’équilibre. Le S&P 500 a clôturé la séance à 2099,33 points (+0,11%), le Nasdaq Composite a pris +0,08% et le Dow Jones +0,01%.

Hier le Beige Book de la FED a été publié 20h00. Il a fourni le diagnostic d’une croissance économique modeste aux États-Unis. Il n’a donc causé aucune réaction sur les marchés. L’indice ISM manufacturier (16h00) est ressorti à 51,3 contre un consensus à 50,3 (Bloomberg). Au Brésil, le PIB a été enregistré en baisse moins forte que prévu à -5,4% en glissement annuel (consensus Bloomberg à -5,9%). C’est tout de même la cinquième baisse consécutive du PIB Brésilien en rythme trimestriel.

Aujourd’hui, les investisseurs attendront à 13h45 le taux de refinancement de la BCE, attendu stable par le consensus Bloomberg à 0,00%. Au Brésil, la production industrielle en glissement mensuel sera fournie à 14h00 et attendue en repli de -0,9% (Bloomberg). Aux États-Unis seront publiés à 14h15 les créations d’emploi selon ADP, prévu à +173 000 (Bloomberg) et à 14h30 les inscriptions hebdomadaires au chômage prévues à 270 000 (Bloomberg).

Sur les secteurs, seules les valeurs de la chimie étaient dans le vert, en prenant modestement +0,12% sur la séance. Les baisses les plus marquées ont été observées sur les secteurs des matériaux de base (-2,78%), des transports et du loisir (-1,90%) et sur les bancaires (-1,68%).

Pour le palmarès sur le CAC 40, Legrand SA était la lanterne verte d’hier en prenant 1,39%, talonnée par Michelin (+1,38%). Du côté des baisses, Accor a perdu -4,31%, Société Générale a reculé de -2,24% et Engie -2,13%.

Les changements de recommandation des analystes ont concerné hier ArcelorMittal pour qui Citigroup est passé de « neutre » à « achat ».

Sur Michelin, Morgan Stanley a changé son avis de « pondération en ligne » à « surpondérer ».

Pour Veolia, Bank of America Merrill Lynch a également modifié son opinion de « neutre » à « achat ».

Pour ce qui est de Rémy Cointreau, Crédit Suisse a débuté hier la couverture du titre, avec un biais « surperformance » et un objectif de cours à 84 euros.

Sur Technicolor, l’avis de Morgan Stanley est passé de « pondération en ligne » à « surpondérer », et a passé sa cible de 5,97 à 7,10 euros.

Barclays a pour sa part baissé son opinion sur Eutelsat Communications de « pondération en ligne » à « sous-pondération », et a abaissé son objectif de 7 euros, à 15 euros actuellement. Sur SES, la banque britannique a ramené sa cible à 20,70 euros contre 25,20 précédemment.

Pour Solucom, Portzamparc a abaissé sa recommandation de « achat » à « accumuler ».

Sur le marché des changes, l’euro a gagné +0,54% face au dollar américain, et valait 1,1190 à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.