Les indices confirment leur rebond

Après avoir gagné 0,5%, l’indice CAC 40 poursuit son rebond, ce matin, et met fin à une série de baisse de quatre séances. À 12h00, l’indice parisien est en hausse de +1,33 % à 4365,56 points, dans des volumes chiffrés à 920 millions d’euros. 

Les indices confirment leur rebond

Les autres places européennes sont dans le vert à leur tour. Le Dax 30 progresse de 1,04%. L’Eurostoxx 50 s’apprécie de +1,56%, et le FTSE 100 londonien gagne +0,85%.

Après un fort repli des prix du baril hier, les cours du brent sont repartis à la hausse ce matin.  Au Canada, l’incendie qui ravage la région pétrolière de l’Alberta a ralenti grâce aux pluies. Cependant, d’après les spécialistes, il faudra plusieurs mois avant que les flammes ne soient totalement éteintes. Rappelons que cet incendie allège la production mondiale de 1 million de barils par jour. À la mi-séance, le Brent de la mer du Nord gagne +1,82% à 44,24$. Le WTI américain progresse de +1,39% à 43,81$.

Les principales places boursières asiatiques ont consolidé. Le SHANGAI COMPOSITE chinois a légèrement progressé de +0,02%. Le HANG SENG 100 de la Bourse de Hong Kong a gagné +0,30%. Au Japon, l’indice Nikkei 225 a quant à lui rebondit de +2,15%, en faveur du repli du yen.

Du côté des statistiques, la production industrielle allemande est ressortie en baisse de -1,3% contre des prévisions de -0,2%, seulement pour le mois de mars. Au contraire, la balance commerciale du pays, pour le même mois, a été publiée excédentaire de +23,6 milliards d’euros contres des attentes de +20,5 milliards d’euros.

Nous suivrons ce soir à 22h35, les niveaux de stocks américains de pétrole brut répertoriés par L'American Petroleum Institute et estimés à 1,265 millions de barils.

Du point de vue macroéconomique, la Banque de France prévoit dans sa première estimation mensuelle de conjoncture pour le second trimestre, un ralentissement de la croissance économique française à 0,3%, après avoir enregistré +0,5% sur les trois premiers mois de 2016.

Du côté des valeurs, SANOFI signe la plus forte hausse et progresse de +3,20% à 71,10€. LVMH s’apprécie à la mi-séance de +2,92% à 149,80€, portée par le passage D’EXANE BNP PARIBAS de « neutre » à « surperformance », sur le titre, ainsi que du CREDIT SUISSE de « surpondérer », contre « sous-pondérer » dans une note globale sur le secteur du luxe. CARREFOUR suit le mouvement et progresse de +2,70% à 24,70€.

Du coté des baisses, NOKIA est la seule valeur dans le rouge, plombée par ses résultats trimestriels moins bons que prévus. La valeur abandonne de -3,20% à 4,868 €.

Sur le marché des devises, l’euro est stable face au dollar à 1,1382 USD.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.