Les indices se reprennent dans un marché où l'évolution des cours du pétrole donne le ton

L’indice phare de la Bourse de Paris a terminé en nette progression mardi (+1,05% à 4 356,81 points), dans un volume d'échanges modeste de 3,7 milliards d'euros

Les indices se reprennent dans un marché où l'évolution des cours du pétrole donne le ton

Les opérateurs ont effacé un début de séance compliqué à la faveur d'un rebond des prix du pétrole dont l'évolution donne toujours le ton sur les marchés financiers.

Parmi les autres marchés européens, Francfort s’est adjugé 0,89% et Londres 0,59%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,03%.

Le CAC 40 perdait plus de 2% peu après l'ouverture en raison de la nouvelle chute du baril et de la forte baisse des marchés chinois, puis la remontée du pétrole lui a permis de renouer avec l’optimisme et de gagner du terrain, sans compter un bon indicateur américain.

Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse à New York, au-dessus des 30 dollars en dépit de nouvelles plutôt défavorables sur le niveau élevé de l'offre, notamment en provenance de l’OPEP.

En effet, le Koweït et l'Irak ont exclu mardi une réduction unilatérale de la production de l'Opep pour faire remonter les prix du pétrole.

Le marché a par ailleurs salué un indicateur aux Etats-Unis, où le moral des ménages a continué d'augmenter en janvier, faisant mieux que prévu, selon l'indice publié par le Conference Board.

Aux Etats-Unis, Wall Street a fini en nette hausse hier soir, l'optimisme étant revenu : le Dow Jones a gagné 1,78%, le Nasdaq Composite s’est adjugé 1,09% et l'indice S&P 500 a progressé de 1,41% à 1 903,63 points.

Parmi les valeurs, le secteur des matières premières a progressé, à l'image de Technip (+3,85% à 40,45 euros) et Total (+2,92% à 39,65 euros), ArcelorMittal (+7,17% à 3,59 euros) et Aperam (+4,33% à 29,39 euros).

Nexans a pris 8,73% à 35,38 euros. Le groupe a indiqué avoir fortement réduit sa dette nette, après avoir lancé un avertissement sur son résultat net 2015 dû à des "dépréciations d'actifs de l'ordre de 150 millions d'euros".

Interparfums a été soutenu (+4,13% à 22,20 euros) par un chiffre d'affaires en hausse et meilleur que prévu de 327,4 millions d'euros en 2015.

Air France-KLM a bénéficié (+1,44% à 7,88 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre" par Citi.

Les valeurs bancaires se sont reprises après avoir souffert la veille des craintes autour du secteur italien. BNP Paribas a pris 2,02% à 44,05 euros, Crédit Agricole 2,46% à 9,26 euros et Société Générale 2,41% à 35,75 euros.

Genfit, dont le titre est toujours très volatil, a bondi (+13,18% à 29,41 euros).

Iliad a perdu 1,33% à 226,00 euros alors que la maison mère de Free a manifesté son intérêt auprès du régulateur britannique des télécoms pour entrer sur ce marché, avec le rachat de l'opérateur mobile O2 par Hutchison, selon le Financial Times.

Sur le marché des changes, l'euro s'est un peu repris en fin de journée, alors que la Réserve fédérale américaine débutait une réunion de deux jours qui devrait, selon la plupart des analystes, se terminer sur une note très prudente.

Vers 23H00 à Paris, l'euro valait 1,0869 dollar, contre 1,0851 dollar lundi à la même heure.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.