Rapide bilan annuel

C’est une demi-séance aujourd’hui à la Bourse de Paris. Nous en profitons pour faire un rapide bilan.

Rapide bilan annuel

Sur l’année 2015, l’indice CAC 40 gagne 9% à 4660 points. Ce gain est appréciable au final mais nous sommes loin des plus hauts atteints au mois d’avril autour de 5285 points.

L’euphorie qui régnait en début d’année a laissé la place à l’inquiétude et la méfiance. La crise chinoise, le ralentissement économique en Chine pèsent sur les marchés financiers. De plus, la crise en Syrie génère un risque géopolitique majeur et un afflux de migrants en Europe. La baisse du prix des matières premières impacte négativement le Brésil, la Russie, L’Australie. Les marchés émergents ont souffert.

La configuration est différente aux USA. Sur l’année 2015 et avant la dernière séance, le Dow Jones affiche une faible perte de -1,23% à 17 720 points, le S&P 500 gagne 0,20% à 2078 points, les valeurs technologiques (NASDAQ 100) sont plus fortes et gagnent près de 10% à 4652 points.

En Europe, la performance est meilleure mais il faut aussi prendre en compte la forte baisse de la paire EUR/USD cette année. Le DAX gagne 9,5% à 10 740 points, le FTSE MIB gagne 12% à 21 660 points, les Pays Bas sont un peu en retrait à 4,8% et 444 points. La Bourse espagnole a perdu 7% à 9560 points. La Grèce s’est finalement bien comporté vu l’ampleur de la crise, l’Athex gagne presque 7% à 610 points.

Hors de la zone euro, le FTSE 100 perd 4,7% à 6258 points et la Suisse perd 2% à 8818 points.

En Asie, Hong Kong gagne 6,5% au final à 21 880 points, Shanghai 22% et Shenzen 65% . Au Japon, le Nikkei s’apprécie tout de même de 12%.

L’année 2015 ne restera pas un grand cru pour les bourses européennes et américaines, plutôt une année de transition.

Du côté des matières premières, le WTI a perdu 20$ depuis le début de l’année, le Brent aussi. Le spread (écart de cours) entre les 2 a pratiquement disparu. L’once d’or poursuit son déclin avec une baisse de 150$ par once.

Concernant les devises, la paire EUR/USD a subi beaucoup de ventes avant de trouver un plancher au mois de mars.  Au final la perte est proche de 10%.

Les marchés obligataires avaient subi un violent décrochage au mois d’avril avant de finalement se reprendre.

En résumé, avec un pétrole en forte baisse, un euro bas et des taux proches de zéro, l’économie française n’a pas redécollé. Espérons qu’il y ait un décalage temporel, un retard à l’allumage pour expliquer cette situation préoccupante.

Toute l’équipe d’IG vous souhaite un excellent réveillon de la Saint Sylvestre.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.