Les marchés repartent de l’avant après la FED

La Bourse de Paris progresse de 2,43% à 4737,13 points dans un volume d’affaires de 1,3 milliards d’euros.

Les marchés repartent de l’avant après la FED

Le marché félicite la décision de la FED et évolue en forte progression à la mi-séance dans le sillage des principales places boursières mondiales.

Ailleurs en Europe, le Footsie londonien gagne 1,45%, le Dax de la Bourse de Francfort progresse de 2,98% et l’EuroStoxx 50  des principales valeurs de la zone euro s’apprécie de 2,77%.

Du point de vue macroéconomique, la Bourse de Paris salue vigoureusement la décision du FOMC concernant la hausse du taux Fed Funds de 0,25% à 0,50% ainsi que sa décision de conserver une politique monétaire accommodante.

Ce resserrement monétaire est interprété par la majorité des intervenants comme signe de bonne santé de l’économie américaine, et permet ainsi une normalisation monétaire.

Janet Yellen a annoncé hier que les prochains relèvements de taux auraient lieux de manière progressive, en fonction des données économiques. Les marchés Asiatiques ont aussi salué cette décision. Le Nikkei a clôturé en hausse de 1,6% et le Shanghai Composite de 1,8%.

Par ailleurs, la baisse des cours du Brent de 0,29% à 37,28€ à la mi-séance, alimentée par la potentielle levée de l’interdiction d’exportation de pétrole américain dans les prochains jours, devrait encore peser sur les cours des actifs financiers.

Du côté des statistiques, sur le Vieux Continent, l’indice IFO du climat des affaires Allemands est ressorti à 108,7 contre une estimation à 109.

Outre-Manche, les ventes aux détails sont en croissance plus forte qu’attendu par les analystes, à 1,7% contre une prévision de 0,5%. Nous suivrons cette après-midi aux Etats-Unis l’indice « Philadelphia Fed Manufacturing index » attendu à 1,5.

Du coté des valeurs, Accor est en tête du CAC, en hausse de 4,97% à 41,17€, marqué par une rumeur de modification du statut social de Hilton, lançant des spéculations sur une modification similaire au sein du groupe AccorHotels.

AXA suit la tendance, en progressant de 4,36% à 25,64€, sur une annonce de modification de son comité de gestion.

Enfin, Airbus Group poursuit sa hausse de la veille, actuellement dans le vert de +3,54% à 66,67€.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar recule de 0,48% à 1,0852$. L’euro perd du terrain face à un dollar renforcé suite à la décision de la Fed de remonter le taux directeur en vigueur.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.