Nouvelle baisse sur les marchés en dépit d'une stabilisation des cours du pétrole

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a clôturé en net recul mercredi (-0,95% à 4.637,45 points), dans un volume d'échanges nourri de 4,0 milliards d'euros.

Nouvelle baisse en dépit d'une stabilisation des cours du pétrole

Le marché s'est montré très erratique, démarrant en hausse avant de faire rapidement machine arrière et de creuser nettement ses pertes. Il est ensuite parvenu à revenir brièvement en territoire positif.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 0,59% et Londres 0,14%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 0,61%.

Les cours du pétrole ont tenté de se reprendre, alors que les stocks de pétrole brut ont nettement baissé la semaine dernière aux Etats-Unis, surprenant les analystes.

Le marché, qui a été perturbé par de récents indicateurs préoccupants sur la Chine, reste avant tout concentré sur les banques centrales, après une réunion décevante de la BCE (Banque centrale européenne) jeudi et en attendant la Réserve fédérale américaine (Fed).

Le membre du conseil des gouverneurs de la BCE, Ewald Nowotny, est intervenu en journée, selon lui, la BCE a limité l'évolution de sa politique monétaire à ce que la révision de ses prévisions économiques nécessitait, sans céder à la pression des marchés financiers. Il a qualifié les espérances des investisseurs avant la réunion de politique monétaire de la BCE du 3 décembre « d'illusoires ».

Wall Street a terminé en baisse hier soir à l'issue d'une séance au cours de laquelle elle a, comme la veille, semblé suivre les fluctuations incertaines des prix du pétrole: le Dow Jones a perdu 0,43% à 17.492,30 points, le Nasdaq Composite a cédé 1,48% à 5.022,87 points et l'indice S&P 500 a reculé de 0,77%, à 2.047,62 points.

Parmi les valeurs, le secteur pétrolier a repris des couleurs. Total a gagné 0,93% à 42,83 euros, Technip 3,57% à 45,38€, Maurel et Prom 0,73% à 2,77€ et Vallourec 4,56% à 8,73€.

Les titres sensibles aux variations de change ont souffert de la hausse de l'euro, à l'image de Safran (-2,61% à 62,67€) et Airbus Group (-1,89% à 63,49€).

Le secteur automobile a résisté avec PSA Peugeot Citroën (-0,31% à 16,04€) et Renault (-0,17% à 92,03€), alors que l'allemand Volkswagen a déclaré ne pas avoir menti sur le niveau d'émission de CO2 de 800.000 voitures, contrairement à des déclarations précédentes, début novembre.

LDLC.com a pris 6,57% à 27,07€. Le distributeur en ligne de produits de haute technologie va revoir à la hausse ses objectifs de moyen terme, selon le fondateur Laurent de la Clergerie, après l'annonce de l'acquisition de son concurrent Materiel.net.

Air France-KLM a profité (+2,78% à 6,50€), d'un relèvement de recommandation à "surperformer" par RBC Capital. Groupe Eurotunnel (+1,69% à 11,71€) a bénéficié également d'un relèvement de la sienne par Goldman Sachs, à "acheter" contre "neutre" auparavant.

Dassault Aviation a fortement progressé (+5,38% à 1.078,40€) grâce à une note du courtier Exane-BNP Paribas.

Sur le marché des changes, l'euro montait nettement mercredi face au dollar, poursuivant ainsi un rebond observé depuis la semaine précédente.

Vers 23H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1021$ - après avoir atteint 1,1043$, son plus haut depuis cinq semaines - contre 1,0893$ mardi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.